Tous les articles par Ayman Rezouk

Co-fondateur et directeur de publication du webzine.Elève-ingénieur passionné par la musique de tout genre, des douces notes de piano aux lourds riffs du metal.

Playlist : Sahara Blues

Cette semaine, je vous invite au coeur du plus grand désert du monde, pour une évasion dans l’univers musical du Sahara. Une invitation pour découvrir le son mystique de ses artistes qui ont charmé le monde avec leurs compositions. Des interprètes remarquables qui chantent l’amour, la liberté, la joie et  la tristesse. Grâce à des musiciens formidables talentueux tels Tinariwen, Bombino et Tamikrest, des groupes Touaregs chantant en Tamasheq, le Desert Blues connait un succès florissant et une reconnaissance mondiale depuis quelques années.

Explorons ensemble cette ambiance spirituelle unique du désert Sahraoui, berceau du Blues comme l’affirmait toujours Ali Farka Touré, l’un des premiers artistes africains à exporter cette musique au monde notamment grâce à sa collaboration avec Ry Cooder. Selon lui, le Blues est une musique que jouaient les africains depuis des siècles bien avant son arrivée aux bords du Mississippi.

Cette playlist comporte quinze joyaux du désert qui vous feront vivre une excursion de plus d’une heure au Sahara, un voyage plein en couleurs, en sons et parfumé par l’odeur enivrante du thé Sahraoui. Mais ça ne sera qu’une présentation du genre, car le Blues du Sahara est une musique qui comporte des dizaines de bijoux peu connus et qui méritent le détour, à ne voir que la discographie sublime de Tinariwen ou Bombino.

Bonne écoute !

U2 annonce la sortie d’un album surprise et gratuit !

Lors de la cérémonie de la présentation des nouveaux produits Apple, U2 a annoncé la sortie surprise de son nouvel album intitulé Songs of Innocence. Le groupe Irlandais offrira gratuitement son LP aux utilisateurs de iTunes, iTunes Radio et Beats Music.

5 ans après No Line in the Horizon, U2 revient avec un disque très personnel, c’est ce qu’a révélé Bono au magazine Rolling Stone.  Des rumeurs circulaient depuis un moment sur une possible sortie d’un album avant la fin d’année, mais personne n’attendait une annonce surprise comme celle d’aujourd’hui. Mais si vous êtes amateurs de disques, vous devrez attendre le 13 octobre pour la sortie « physique » de l’album.

Songs of Innocence comporte 11 morceaux, alors que la version deluxe comportera 4 autres titres bonus. Enregistré à New York, Dublin et Los Angeles, le 13e LP de U2 est réalisé avec la contribution de Paul Epworth, Ryan Tedder, Declan Gaffney et Flood.Apple-U2-Songs-Of-Innocence

Woodstock 1969 : Les 10 meilleures performances ( 5 – 1 )

Woodstock reste un des événements les plus importants de la musique contemporaine et de la contre culture. Ce soir, nous allons continuer notre sélection des meilleures performances du festival, avec les 5 meilleures.
Des prestations qui n’ont, non seulement, marqué le festival mais aussi l’histoire de la musique.

5 – The Who – My Generation

Le passage de The Who à Woodstock était une étape de leur longue tournée de promotion de leur rock-opéra Tommy, ce qui ne les a pas empêché de chanter quelques classiques du groupe tel que l’emblématique My Génération. Une performance digne du statut de groupe pionnier des prestations scéniques extravagantes à l’image du show de Pete Townshend à la fin de la chanson, mais qui ne cache pas l’immense talent de Keith Moon à la batterie, un légendaire Entweistle à la basse avec son solo et dont le cameraman a oublié sa présence et surtout l’emblématique hymne de l’époque : « I hope i die before i get old »

4 – Joe cocker – With a little help from my friends

Woodstock était un vrai accélérateur pour la carrière du jeune chanteur britannique. Alors qu’il commençait à avoir un certain succès dans son pays et aux Etats-Unis, sa performance au festival a fait de lui une vrai star mondiale. Avec son charisme, sa voix puissante et ces mouvements très particuliers qui font de lui un des pionniers de l’Air Guitar , Cocker a ébloui l’audience avec une magnifique reprise du morceau des Beatles With a little help from my friends . Rares sont les moments où une chanson peut être aussi expressive et attachante, Joe Cocker et son groupe The Grease Band ont créé une atmosphère hallucinante et inimitable.

3 – Richie Havens – Freedom

Quand Richie Havens est monté sur scène, il était un parfait inconnu par la plupart des personnes présentes au festival,. Quelques minutes après, le jeune New-yorkais est devenu une vraie star nationale et une figure idolâtrée par des millions de Hippies dans le monde entier. Cette reconnaissance, Havens la doit à sa performance éblouissante de Freedom, qui deviendra un hymne de toute une génération, et qui sera considérée quelques années après comme un moment majeur des années 60. Avec son jeu agressif à la guitare et avec l’aide d’un percussionniste et l’accompagnement d’un autre guitariste, Richie Havens a marqué les esprits à jamais avec Freedom.

2 – Carlos Santana – Soul Sacrifice

Précurseur de la World Music, Santana venait tout juste de terminer l’enregistrement de son tout premier album, qui est sorti une semaine après le festival, quand il était invité à Woodstock. Et là, il a carrément bouleversé l’audience avec son niveau incomparable de guitare et le son original de son groupe mêlant Rock, Funk, Salsa et d’autre genres musicaux. Avec son groupe hétéroclite,  Santana a créé les bases de la World Music lors de leur passage, mais ce qu’on retient le plus de son show est la légendaire interprétation de leur morceau instrumental Soul Sacrifice. Santana au sommet de son art jouant des solos très funky, des percussions qui font vibrer tous les spectateurs et surtout le formidable solo de batterie de Michael Shrieve, âgé tout juste de 20 ans à l’époque. Une performance en état de trance musicale.

1 – Jimi Hendrix – The Star Spangled Banner

Programmé le dimanche soir, Jimi Hendrix ne monte sur scène que le lundi matin devant seulement 30 milles personnes.
Absolument aucune autre performance ne définit la légende du festival autant que celle de Jimi. Une performance qui montre le talent incomparable de Hendrix, et qui reste mythique, surtout avec la virtuosité du guitariste. Le génie de Hendrix s’exprime à travers l’interprétation de l’hymne Américain avec l’utilisation des distorsions et des pédales d’effets pour créer un son semblable à celui des bombes, un festival pyrotechnique en contestation à la guerre de Vietnam.
C’était une représentation indélébile de la contre culture et de la musique des années 60 qui a marqué l’histoire de la musique, et une preuve incontestable que Jimi Hendrix est le meilleur guitariste de l’histoire.

Woodstock 1969 : Les 10 meilleures performances ( 10 – 6 )

Il y a exactement 45 ans,  des milliers de hippies se sont réunis sur les terrains boueux d’une ferme à quelques kilomètres de la ville de Woodstock pour célébrer la musique et la paix. Cet événement qui a rassemblé presque un demi-million de personnes est considéré maintenant comme un festival légendaire  et un événement marquant de la musique.

Plus de 30 artistes et groupes se sont succédés sur la scène du festival durant 4 jours, quelques uns étaient déjà des stars confirmées, d’autres des artistes émergents qui feront leur grande entrée au panthéon des musiciens à travers leurs performances inoubliables durant le Woodstock Music and Art Fair. Voici le Top 10 des performances du festival.

10 – Canned Heat – Going Up The Country

Canned Heat était considéré comme un des meilleurs groupes de Blues de l’époque, son passage d’une heure sur la scène de Woodstock a confirmé ce statut notamment avec la formidable performance de leur tube Going Up The Country, du Blues basique avec un esprit hippie et surtout une énorme maîtrise technique.

9 –Country Joe & The Fish – I Feel Like I’m Fixin’ to Die Rag

A Woodstock, il y avait du Blues, du Rock, du Country et surtout des moments légendaires. Je n’ai pas vraiment choisi cette performance pour la chanson qui est certes intense, mais surtout pour sa phrase d’introduction qui est en elle seule un emblème de toute la révolution culturelle de l’époque où on n’avait peur de personne et on se révoltait contre tout conformisme. Pour sa chanson de clôture, le chanteur a marqué le festival avec sa phrase :  « Give me a F! Give me a U! Give me a C! Give me a K! »

8 – Janis Joplin – Ball & Chain

Lors de son passage à Woodstock, Janis Joplin était au tout début de sa courte carrière solo, et elle a interprété les chansons de son premier album, dont sa version de Ball & Chain, une performance qui, elle SEULE, résume l’immense talent de cet artiste hors pair, avec sa voix incomparable, sa présence scénique intense et son sourire angélique, une combinaison qui bouleverse l’âme et marque les spectateurs.

7 – Sly & The Family Stone – I want to take you higher.

A la fin des années 60, Sly & The Family était un vrai phénomène musical et connait un vrai succès aux Etats-Unis, ils étaient l’un des groupes les plus attendus du festival, et leur performance qui a commencé à 3:30 du matin le dimanche n’a pas déçu les centaines de milliers de spectateurs qui l’attendaient. Mais ce qui marquera le plus leur passage est la performance très funky de « I Want to take you higher » qui a fait bouger l’audience qui commençait a ressentir déjà la fatigue du long marathon musical. Un carnaval de trompettes, guitares qui vous fera bouger 45 ans après cette performance.

6 – Jefferson Airplane – White Rabbit

Alors qu’ils étaient programmés le Samedi soir, Jefferson Airplane ne sont montés sur scène que peu après le lever du soleil du dimanche. Le manque de sommeil, la fatigue et l’ambiance qui régnaient sur l’endroit avaient intensifié le psychédélisme de la performance, à en juger par le visage de Grace Slake chantant leur chef d’oeuvre White Rabbit. Un moment qui ne marque pas seulement le festival, mais toute l’époque du psychédélisme des années 60 et 70.

Playlist : Unplugged

Cette semaine, on vous propose une playlist acoustique, avec les meilleures performances de la célèbre émission « MTV Unplugged ».

Depuis 1989, on invite des artistes connus pour se produire sur scène , et émerveiller le public avec des versions acoustiques de leurs chansons les plus connues, et même des reprises de d’autres artistes. Plusieurs concerts ont marqué les 25 ans de cette émission, du formidable performance de Nirvana, au concert éblouissant d’Alice in chains, en passant par les passage de légendes de la musique comme Eric Clapton et Paul McCartney.

Vous trouverez 18 chansons qui vous rappellerons des concerts acoustiques inoubliables.

Unplugged by Aymano on Grooveshark

Quand la musique chante Dylan.

Quand on parle de Bob Dylan, on parle du poète, du compositeur, du chanteur, du militant, de l’artiste et surtout de l’Homme. On parle d’une icône de la musique qui a inspiré des milliers d’artistes à travers le monde, et il est souvent cité comme influence majeure par ces derniers.

Tellement de musiciens ont repris ses langoureuses litanies, qu’il est presque devenu primordial pour chaque chanteur de Rock qui se respecte de reprendre l’une des nombreuses œuvres de Dylan. En préparant une playlist des reprises des chansons du Zim, on pourrait se perdre dans des milliers de versions revisitées par divers artistes. Les icônes de la musique ont chanté du Dylan, des musiciens moins connus l’ont fait aussi. Depuis un demi siècle, Robert Zimmerman enchante le monde, et la musique le chante.

Sur cette playlist, vous ne trouverez pas la version de Hendrix de All along the watchtower, ni Knocking in heaven’s door de Guns & Roses, mais vous trouverez 18 morceaux qui vous transporteront au beau monde de Dylan, à travers 18 artistes qui l’adorent au point de le chanter. Vous trouverez des légendes comme Clapton, Bowie et Young, et d’autres artistes plus jeunes qui partagent avec vous l’amour de l’art de Bob Dylan.

Bonne écoute !