Tous les articles par Imane Boujnane

Drawer, art lover, student. Also a bookish and a huge music junkie. All the time looking for musical gems. I do drugs and my drugs are in my music folder.

The ultimate Acid-jazzy playlist

Cet article s’adresse aux amoureux du Jazz ( Mais à toute créature mélomane également)! Rien de mieux qu’une bonne playlist qui nous rappelle à quel point le Jazz est l’une des meilleurs créations humaines.

Cette playlist est consacrée spécialement à l’Acid-Jazz. Cette musique mêlant du jazz, du soul, du funk et même de la disco; apparut pour la première fois en Angleterre pendant les 80’s grâce à Gilles Peterson. Cette appellation fait référence à l’acid House qui ,à l’époque , était très présent dans la scène et clubs britanniques.

Bref, je vous ai concocté quelques perles qui font mon bonheur.

Enjoy!

INSIDE : Le tournage de « Richa » d’Ayoub El Machatt.

L’équipe Vinylemag eut l’occasion d’assister au tournage du clip de la septième chanson de l’album Sawamit d’Ayoub El Machatt, elle a été écrite en 2013, et sortie en 2015. Vous pourrez découvrir le nouveau clip avant la fin du mois prochain.

Pour ceux qui ne l’ont toujours pas écoutée :

Le tournage se produit à Kénitra, par la réalisatrice Asmae Elmoudir. Les amoureux du vintage vont ADORER le décor époustouflant du clip se composant entièrement de vinyles, lecteurs de disques et antiquités. On vous laisse découvrir en images:

La chanson comte une merveilleuse métaphore : La personnification d’un lute qui perdu son plectre (Richa) reflète l’inspiration qui abandonne l’artiste. Suivez nous sur Facebook pour ne pas rater la sortie du clip!

Keep rocking!

 

 

 

 

 

 

Découverte de Don’t Surrender : Un groupe d’exception.

En assistant à un concert à Rabat, j’ai eu la chance de découvrir un groupe dont l’authenticité et le talent ne manquent pas. J’ai donc souhaité partager ma découverte avec vous.

Ce groupe s’appelle « Don’t Surrender » (N’abandonne pas) , crée en Octobre 2014 et  composé de deux membres : Syl Blue eyes (Sylvien) ,guitariste, et The Rhizome (Luc)  comme batteur.

Voici quelques vidéos pour vous présenter les œuvres de ces deux artistes ;

One two one two (Le clip)

Un Teaser de leur Tour en Europe :


Comment avez-vous commencé ce que vous faites ?

On s’est motivé à faire de la musique pour bouger de France dans le but d’aller à la rencontre des diverses scènes et cultures Rock tout en faisant évoluer notre show sur la route.

Depuis quand jouez-vous d’instruments de musiques ?

Sylvian : depuis 15 ans en autodidacte et sérieusement depuis 2 ans avec la création du groupe.

Luc : depuis 2 ans à fond en prenant des cours avec Job le batteur de Tagada Jones

Quels artistes vous ont le plus inspirés pour faire ce que vous faites ?

Sylvian: La Ultra Violeta Experience (L.U.V.E), Ethnopaire, Electric Electric, Marvin, Bérurier Noir, The Cure…

Luc : Red Hot Chili Peppers, Lenny Kravitz, Mass Murderers…

Comment pourriez-vous décrire votre musique ?

Nous parlons d’un Show Performance , un duo Guitare/ Batterie. Un Instrumental Mélodik Distortion. Une mise en scène incluant des effets visuels, artifices pyrotechniques et costumes.

Pourquoi « Don’t Surrender » et pas un autre nom ?

L’histoire du nom vient d’une artiste allemande, Kathrin Von Ow, qui avait réalisé une fresque sur un grand panneau à l’extérieur de la Station Vastemonde (lieu alternatif d’art contemporain à Saint Brieuc) lors de sa venue en 2013 avec le collectif ‘‘Lindenow’’ à Leipzig.

Spontanément, dans le choix du nom du groupe, « Don’t Surrender », n’abandonne pas, ne capitule pas, ne te rend pas, nous est paru évident au sens de notre histoire commune et future. Un impératif d’encouragement collectif. L’objectif réaliste est d’accomplir nos rêves et donc de ne pas se décourager quoi qu’il arrive.

Avez-vous des projets?

Oui, de futurs concerts en France et à l’étranger, notamment un tournée en Angleterre en prévision pour la rentrée. Egalement continuer à faire évoluer le show, composer de nouveaux morceaux et enregistrer un album et bien sûr revenir l’année prochaine au Maroc lors du Festival Hardzazate HC Fest. (Hardzazate Hardcore FestivalNe le ratez pas! )

Pourquoi avez-vous choisi de venir au Maroc?
On avait prévu de venir quoi qu’il en soit. Jouer, faire une résidence ou tout simplement prendre du bon temps lors de cette tournée ibérique (Espagne / Portugal). Nous avions contacté des groupes locaux et Yassir du groupe « BLAST   » nous a mis en contact avec Aimane organisateur de la tournée de soutien du Hardzazate HC Fest et chanteur du groupe ‘‘Anticom’’.
En fait, notre période envisagée pour venir correspondait exactement avec les trois dates de février à Casablanca, Rabat et Tanger. Pour nous ce fut comme tombé du ciel.

Quelles sont vos morceaux préférés ?

Luc : Bee Gees : Lonely days / Live Melbourne 71

– Jean Leloup : Fashion Victim

– Mylène Farmer : Fuck them all / Live Bercy 2006

Sylvien : No One Is Innocent : La Peau

– Miossec : Recouvrance

– Bérurier Noir : Camouflage

– Melmor : Dans Ar Marmuzig

– Mano Négra : Pas assez de toi

161168aa-f3e9-47ca-89fd-e1a49cd965e1

Pour en savoir plus du groupe, je vous invite à consulter leur site internet ici ou leur chaine youtube   , et surtout allez les découvrir , vous ne le regretterez pas !

 

 

The Ultimate Punk playlist

Vous êtes fan du Punk, ou avez envie de le découvrir? Cette playlist va vous plaire. Ce style musical révolutionnaire qui apparut au début des 70’s mérite sans aucune doute une playlist consacrée qu’à lui.

Petit cours d’histoire; après le rock des 60’s, apparu aux USA avec les frustrations d’une frange de la jeunesse qui malgré tout réussit à transformer son désespoir et sa vitalité en un mouvement culturel inédit : Le Punk apparu. Ce qui explique la brutalité de ce style musical qui est sensée expliquer les incertitudes de cette génération envers l’avenir. Bref et sans plonger dans les détails d’un mouvement autant culturel que musical, Je vous présente une playlist rassemblant les pionniers de ce genre, enjoy!

Eternal : Nouvel album de Stratovarius

Stratovarius, Le fameux groupe de power Metal finlandais prépare son retour en annonçant la sortie du 16ème album « Eternal » qui normalement était prévu pour le 14 Août prochain mais a été reporté au 11 septembre 2015.

Jens Johansson, claviériste du groupe, a commenté cette prochaine sortie ; « Depuis Polaris, nous avons sorti un album studio tous les deux ans. Mais après Nemesis, nous avons tous décidé de prendre une pause qui asuivi la tournée mondiale. Maintenant, nous sommes tous bronzés et reposés et c’est bien le moment de se remettre en selle. Tout le monde a été occupé ces derniers mois à écrire plein de nouvelles chansons et seulement les meilleures ont été enregistrées pour Eternal. »

La pochette de l’album a déjà été révélée et se représente comme ci dessous :

Stratovarius - Eternal

La tracklist de « Eternal » :

  1. My eternal dream
  2. Shine in the dark
  3. Rise above it
  4. Lost without a trace
  5. Feeding the fire
  6. In my line of work
  7. Man in the mirror
  8. Few are those
  9. Fire in your eyes
  10. Lost Saga

Cette album sortira en version CD,  en version deluxe contenant un CD et un DVD  mediabook qui comprend des vidéos lives du groupe au Japon lors du Loudpark Festival 2015, en vinyle également mais en édition limitée.

Archive : L’hypnose en musique.

 

Archive_rheinkultur_2006

Vous les connaissez peut être grâce à ce morceau :

Rares sont les personnes qui connaissent leurs autres créations, et cet article est là pour pour les partager avec vous.

Archive, est un groupe Britannique, crée en 1994 par Danny Griffiths et Darius Keller. Rosco John, un rappeur hors-paire, les rejoint par la suite.
Les deux fondateurs s’investissent dans le rock progressif. Mais sont imprégnés aussi de l’univers électro et trip-hop , et sont de très grands fans de Pink Floyd.
Ces artistes s’appuient sur les nouvelles technologies, mais pas que. Ils usent également des cordes, pianos et orgues pour créer de véritables tourbillons sonores. En somme , une vraie musique expérimentale, ce qui explique leur composition excentrique et plutôt variée. 

Leur premier album, Londiniumsort en 1994 quand de nouveaux membres rejoignent l’aventure.
En 1996, au bord de la séparation et contre toute attente, le groupe change de formation et réémerge avec l’album Take my head.

Malheureusement , la musique hypnotique des deux artistes fondateurs peine à trouver un public, malgré l’indéniable qualité de leur démarche et de leur créations. 

Je vous laisser découvrir.