Tous les articles par Zineb Bedda

Étudiante en école de commerce et gestion. Gourmande à souhait de perles littéraires et musicales, cinéphile passionnée, férue de séries, postcrosser et philatéliste…

Bonne année !

Vous ; fans de VinyleMag ;  nous suivez depuis 2012 (« wow we are so old.- Dixit Aymen) ; êtes abonnés à notre fanpage et toujours aux aguets ; appréciez la bonne musique ; nous avez tout juste découverts ; visitez notre site de temps à autre ; êtes tombés par hasard sur l’une de nos playlists ou passez simplement par ici ; nous vous souhaitons  « Bonne année » remplie de nouvelles déconcertantes découvertes musicales !

Notre philosophie est le partage de musique : nous partageons avec vous du plaisir musical pour le plaisir musical. C’est justement pour cette raison, que nous vous avions préparé une playlist spéciale 2016. Il ne s’agit ni d’un « top meilleures chansons 2015 », ni de « chansons pour réveillonner comme il se doit », (pas de « chansons spéciales Hangover » non plus), mais plutôt d’une sélection faite par nos propres soins, avec tout l’amour que nous portions pour la musique. Des chansons qui nous ont, particulièrement, marqués et nous tiennent à coeur.

Musicalement vôtre,
L’équipe VinyleMag.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

COLDPLAY : Le nouvel album !

L’avenir de Coldplay se dégarnit. 
Après la malheureuse nouvelle de leur imminente séparation, le quatuor britannique annonce la sortie de leur nouvel (et peut être dernier) album, pour très bientôt. 
Nous vous rapportons les derniers révélations/murmures .

Il s’agit du septième opus studio qui s’intitulera  « A Head Full of Dreams  » et serait disponible dans les bacs à partir du 4 Décembre comme l’avance cette mystérieuse affiche au métro londonien.

Même rosace sur le t-shirt de Chris Martin (lors du concert Global Citizen du 26 Septembre). Coincidence? I think not!

Par ailleurs, les membres de Coldplay on été spottés à Mumbai, en mi-Septembre, dans une ambiance « Holi » très traditionnelle, en raison du tournage de leur nouveau clip. Chose qui crédibilise « L’hypothèse du Rosace« . Ne reste plus qu’une confirmation officielle…

Est-il question du dernier disque de Coldplay ?

Rien, de l’aveu de Chris Martin, ne le confirme : « C’est notre septième album et on le voit un peu comme le dernier livre de la saga Harry Potter ! Je ne dis pas qu’on ne sortira plus rien ensuite, mais c’est la fin d’un chapitre… » .

En tous cas, « A Head Full of Dreams « ,  est certainement l’un des albums les plus attendus de 2015.

Et encore une deuxième …

Visa for music, premier marché des musiques d’Afrique et du Moyen-Orient, où artistes, professionnels de la musique et tout mélomane passionné, du monde entier, se donnent à coeur joie, revient pour une deuxième édition après le succès fulgurant de celle qui précède. 

Cette année Visa for music se déroulera entre le 11 et le 14 novembre à Rabat et prévoit un programme aussi surprenant et cosmopolite que celui de l’édition précédente avec plus de 40 showcases, 5 conférences, 4 projections et un salon professionnel !

Le Maghreb prendra, bien évidemment, part de cette célébration enchanteresse avec la formation Nadia Khaless Trio, qui puise ses racines de la Tunisie et du Maroc, un périple Andalous avec Al-Mu’tamid, the king of the Al-Andalus (Portugal/Espagne/Maroc), le sensationnel Imed Alibi (Tunisie), les Algériens de Djmawi Africa et le Gabacho Maroconnection dont les membres sont marocains, espagnols et français.
La surprise de l’année serait probablement Sidi Bémol, un groupe excentrique (rien que le nom en dit beaucoup) venant de l’Algérie.

Visa for music peut être perçu aussi, comme un GRAND atelier de métissage culturel, de mélanges d’influences allogènes plus improbables et plus barjots que ceux de Howtobasicla preuve :  Jemimah Sanyu and unit 446 (Ouganda), Moh! Kouyate (France/Guinée), Maya Kamaty (Île de la Réunion) et Alsarah & The Nubatones (Soudan), Wesli (Haïti/Canada), Addis Acoustic Project (Éthiopie) et le rappeur burkinabè Smockey, se produiront aussi le Novembre prochain dans la capital.

Cette édition sera également marquée par la présence du prodigieux groupe de rock indé jordanien Autostrad ainsi que d’autres participants issus des quatre coins de la planète, tels que : Egyptian Project (France/Egypte), Cairokee (Egypte), Elcontainer Band (Palestine), la formation turque « orchestrée » par le saxophoniste Ilhan Ersahin, Tarabband (Suède), World Kora Trio (France/États-Unis) …

Le Maroc sera, bien entendu, lui aussi, de la partie avec : les punk rockeurs Haoussa, Jamal Nouman Sextet, Oum, le groupe Mazagan & Hamid El Hadri et le rappeur Dizzy Dros et Nabyla Maan & Carmen Paris (Maroc/Espagne).

Par ailleurs, dans sa programmation finalisée, VFM promet un Labo d’écriture « Ma3azef » : Le magazine de musique Ma3azef.com propose un atelier d’écriture sur la musique à destination des jeunes écrivains et journalistes à l’occasion de Visa for Music. L’atelier sera animé par l’éditeur de Ma3azef Maan Abu Taleb.

Grâce à Visa For Music et son programme somptueusement bardé, puis agrémenté, le Maroc certifie, encore une fois, être une terre hétérodoxe, de diversité, d’hybridation culturelle et d’ouverture.

 

Dave Grohl se casse la jambe mais termine son concert #MyHero

“Hey, ladies and gentlemen. I love you, but I think I just broke my leg. I really broke my leg!”
Proclame  Dave Grohl, chanteur des Foo Fighters, quand il est tombé de la scène vendredi 12 juin pendant un concert en Suède, juste avant de se retirer pour un court passage à l’hôpital.

L’ex-batteur de Nirvana, promet à son public désappointé de revenir reprendre le concert, une fois sa jambe soignée.

Grohl revient effectivement au bout d’un heure et termine le show avec son groupe, la jambe dans le plâtre , s’appuyant sur des béquilles, toujours dans la même ambiance et esprit rock !

La toile s’enflamme par le hashtag #Myhero en référence à une des chansons, les plus en vogue, des Foo Fighters, ainsi qu’au retour triomphal du chanteur.


Jazzablanca 2015 : L’édition anniversaire

Jazzablanca célèbre tous les ans le Jazz, permet rencontres, partage et découverte, enfante métissages et déclinaisons musicales. Jeunes talents et grandes légendes investissent les scène de l’hippodrome Casa-Anfa, le Jazz club, et BMCI.

Dans sa 10ème édition, le festival accueille Charlie Winstion et Anouar Brahem entre autres.
Nostalgique, le comité organisateur caresse les souvenirs de la 4ème édition et réinvite l’inventeur du Blufunk, Keziah Jones pour clôturer en beauté.
Les artistes se produiront à partir de ce soir dans les trois scènes.

L’affiche surprenante arbore le programme de l’hippodrome Casa-Anfa qui réunira :
Raul MIDON : 18 Avril2015
Charlie WINSTON : 19 Avril2015
Anouar BRAHEM : 20 Avril2015
Candy DUFLER : 21 Avril2015
Tony ALLEN : 22 Avril2015
Keziah JONES : 23 Avril2015

En connivence avec ce programme, les concerts de première et dernière partie animés par des Jazz Band Live ainsi que des Jam Sessions auront lieu au Jazzclub.



Dans le souci de diversifier, mais toujours dans la même ambiance cosmopolite, Jazzablanca sera marqué par les prestations journalières (de 17h à 18h30) de six groupes marocains qui conjugueront Jazz, blues, funk et pop progressive sur la scène BMCI installée à la place des nations.



L’Hôtel Sofitel Tour Blanche de Casablanca , revêtira également les couleurs Jazz en accueillant la chanteuse Noa LUR et proposera des passages variés de quelques Jazz Band de 18h30 à 21h30.

 

Décidément, l’édition anniversaire promet de se faire date dans l’histoire du Jazzablanca. Soyez au rendez-vous ! 

 

News : Barbara Hendricks à Mawazine

Après la révélation du menu « Bouregrag » vient le temps de dévoiler plus de surprises. Cette fois-ci c’est une diva de blues qui s’ajoute au programme.
En effet, Barbara Hendricks et son blues band – « Blues everywhere I go » donneront concert le 2 Juin, au Théâtre Mohammed V de Rabat, lors de la 14ème édition du festival Mawazine  – Rythmes du monde.

Barbara Hendricks, ce nom, lui seul, évoque toute une histoire !
Une histoire qui commence aux US en Arkansas, en 1948, où bébé Barbara poussa son premier cri. Elle connait ses début à l’église de son père. Elle y chante du Gospel.
De l’église, elle passe aux plus grandes scènes d’Opéra : San Francisco, Paris, le Metropolitan de New York, Covent Garden à Londres et La Scala de Milan.  Ensuite, elle donne de nombreuses représentations dans des festivals de jazz dans le monde entier, accompagnée par le Magnus Lindgren Quartet.
De surcroit, elle explore d’autres horizons, en se lançant dans une carrière d’actrice. Elle y réussi avec brio.

Barbara Hendricks est l’une des artistes qui vend le plus de disques. Effectivement, elle en a réalisé plus de 80 pour des maisons de disques telles que Sony et Decca ou encore EMI Classics.
En 2006, elle lance sa propre maison de disques, Arte Verum, pour laquelle elle enregistre désormais en exclusivité.
Aujourd’hui, elle continue à subjuguer les fans de blues, tous à la merci de ses prestations spectaculaires, comme les vassaux sont à la merci de leur suzerain.

Le 2 Juin 2015, au théâtre Mohammed V de Rabat, aura donc lieu le concert de Barbara Hendricks (pour une première fois au Maroc). Elle sera accompagnée par :

  • Mathias Algotsson : piano & orgue B3
  • Max Schultz : guitare
  • Chris Montgomery : batteries
  • Clas Lassbo : contrabasses
  • Ulf Englund : régisseur lumière   
  • Julien Ferry : régisseur son
  • Olivier Casaÿs : producteur.