Archives pour la catégorie Découvertes

Coups de coeur 2016

Quelques minutes nous séparent du nouvel an, après une année 2016 pleine d’émotions, de plusieurs événements majeurs qui ont affecté le monde de la musique. Et comme chaque année, VinyleMAG vous propose sa playlist coups de coeur de l’année, car nous n’aimons pas faire des classements, nous partageons tout simplement des oeuvres produits lors des 12 derniers mois et qui nous ont émerveillées. C’est notre façon de souhaiter une bonne année à vous, chers Vinyliens, et de vous offrir une playlist pour bien commencer l’année 2017. Nous souhaitons qu’elle soit meilleure que la précédente, avec des albums de musique raffinée, comme on l’aime ici.

Nous commençons notre playlist par une des révélations de l’année, Car Seat Headrest et leur magnifique album « Teens Of Denial » qui a offert une fraîcheur au Rock avec leur Indie ambitieux et percutant. Quant aux canadiens de White Lung, ils nous ont confirmé qu’ils deviennent une référence sérieuse dans le monde du Punk Rock. Et puis le son New Yorkais très vintage de Public Access TV et Sunflower Bean, pas les plus originaux mais qu’on apprécie énormément car c’est tout simplement bon.

Un de nos plus grands coups de coeur de l’année était l’album éponyme de Minor Victories, ce super groupe a fait de son Rock furieux marié à la Pop vibrante un timbre étonnant et fort attirant. S’en suit la plus grande sensation de cette année, Mitski, qui a tout simplement bouleversé  la pop avec son album sensationnel Puberty2,  ayant reçu des éloges de la plupart des critiques musicaux.

Et puisque nos découvertes ne sont pas juste en Rock, nous vous proposons un extrait de l’album écossais de l’année, signé la talentueuse Anna Meredith bien que c’est difficile de catégoriser sa musique.
Du Rap aussi, avec la poétesse et Rappeuse britannique Kate Tempest avec ses paroles claquantes et son flow qui colle à merveille. S’en suit le Blues du Sahara de Bombino, son jeu de guitare atypique qui se bonifie sur chaque album, la preuve sur Azel qui vous laissera en transe.

 Amateurs des riffs bien lourds, Goggs nous livre un album puissant et percutant que vous allez adorer. Et si vous aimez du Punk bien rageux, G.L.O.S.S. et JJ Doll nous balancent des riffs crus, des chansons de 2 minutes. En gros du Punk à son état pur !

Et puisque sur VinyleMAG nous suivons également, de près, nos jeunes talents marocains, notre playlist de coups de coeur comporte des habitués, Barathon Lane et les metalleux de Thrillogy que nous sommes ravis de retrouver à ce niveau avec la sortie de leurs albums. Un autre artiste dont on avait déjà parlé, Plini est toujours fidèle à lui même et sa virtuosité nous éblouit comme à notre toute première écoute.

Après les sons saturés, place à l’ingéniosité de Jazz sublime d’un génie peu connu, Julian Lage nous rappelle Chet Atkins mais en plus moderne et fougueux. Suivi de la sulfireuse balade de Whitney, No Woman, qui est l’une des meilleures chansons produites lors de l’année 2016.

Et nous achevons notre tour d’horizon de nos coups de coeurs avec les chaleureux morceaux de Woods, le folk de John K. Samson et la sublime Leyla McCally, pour finir cette année en beauté et sur des notes douces.

Nous avons perdu des légendes lors de cette année, des artistes qu’on ne peut remplacer, mais le cours de la musique est évolutif et la perte de légendes ne doit pas nous freiner dans notre quête de talents musicaux qui nous offre des albums magnifiques et qui méritent juste plus d’exposition et d’encouragement.

Musicalement vôtre,
L’équipe VinyleMag.

 

Chloe Jasmine: A Special model and singer

Chloe-Jasmine Whichello is an English singer and model. She is best known for participating in the modeling show The Facein 2013 and The X Factor in 2014, where she finished in the 13th place. I recently caught up with Chloe for an interview where she opened up about her X Factor experience, and I had so much fun doing it so Here’s what Chloe got to say :
Well first of all, tell me more about you.

-Me? I am merely a human.. a product of my thoughts and experiences

-Oh yes, of course you are haha. What got you into music?

-I have always been such an introverted creature, and music and I fell in love. It was my way of expressing my emotions and communicating a story. It quite literally gave me a voice. Modelling also allocated this wonderful form of suppressed feeling.

-Why did you choose Jazz music?

-I absolutely adore jazz… the pain and anguish it represents. It emerged in the form of independent traditional and popular musicalstyles, all linked by the common bonds of African American and European American musical parentage with a performance orientation. It gives me shivers 🙂

-Yes, absolutely it does. And How was your experiences on The Face and The X-Factor?

-. Like every experience, we can extract both beneficial and difficult points utilising them to develop our character further and grow. They were very much personal challenges 🙂

Obviously you got a lot of support from people during your time on X Factor, but what was the support like when you finished your time on there?

I felt overwhelmed and very vulnerable. Like a ghost!

-Oh waouh, If you could duet with anyone, who will it be?

-Jesus, I would love to hear him.

-Oh what an answer hahah and that’s why I love you. So what are your plans for the near future?

-haha I love you TOO. I continue to model , work in television , write and gig. And breathe oxygen. I consider myself terribly lucky and grateful.

-Well yes you are. Finally, do you got anything to say to your fans?

-Stay strong and wonderful. No one knows why we are here but stay grounded and keep your family close. Do what is honest and true and keep your wits about you.

Furthermore, follow Chloe on:

http://twitter.com/CHLOEJASMINEW

http://chloejasmine.com/

Nik West ou le souvenir de Prince pour la première fois au Maroc !

Hier au Studio des Arts Vivants de Casablanca, aujourd’hui c’est le tour de La Renaissance de Rabat de remémorer la légende de Prince ou l’artiste scénique par excellence, par le biais de sa bassiste Nik West, une jeune artiste arizonienne de 24 ans. Nik West se produira pour la premiere fois au Maroc !

Ayant grandi dans une famille où trônent musique et créativité, son premier groupe musical incluait ses frères et soeurs. Elle a appris à jouer la guitare grâce à son père, et a toujours eu ce penchant vers la basse. Nik à pu collaborer avec de grands artistes comme Dave Stewarts, John Mayer et le prodigieux Prince. Elle à sorti son premier album « Just in the Nik of time » en 2011, qui combinait entre old school, neo soul et progressive punk. Son second album « Say Something » est inédit et vient tout juste d’être produit cet été. Fanatiques de Lenny Kravitz et de Prince, vous allez être comblés !

La purple jeune bassiste groovy est une véritable bête de scène qui ne vous laissera pas indifférents lors de sa prestation. Les Rbatis, rendez-vous ce soir à 20h30 à la Renaissance pour ressasser les passages virtuoses du défunt Prince.  Pour ceux qui ne connaissent pas Nik West, c’est le moment de partir à sa découverte ! Voici l’extrait d’une de ses performances époustouflantes :

Découverte de Don’t Surrender : Un groupe d’exception.

En assistant à un concert à Rabat, j’ai eu la chance de découvrir un groupe dont l’authenticité et le talent ne manquent pas. J’ai donc souhaité partager ma découverte avec vous.

Ce groupe s’appelle « Don’t Surrender » (N’abandonne pas) , crée en Octobre 2014 et  composé de deux membres : Syl Blue eyes (Sylvien) ,guitariste, et The Rhizome (Luc)  comme batteur.

Voici quelques vidéos pour vous présenter les œuvres de ces deux artistes ;

One two one two (Le clip)

Un Teaser de leur Tour en Europe :


Comment avez-vous commencé ce que vous faites ?

On s’est motivé à faire de la musique pour bouger de France dans le but d’aller à la rencontre des diverses scènes et cultures Rock tout en faisant évoluer notre show sur la route.

Depuis quand jouez-vous d’instruments de musiques ?

Sylvian : depuis 15 ans en autodidacte et sérieusement depuis 2 ans avec la création du groupe.

Luc : depuis 2 ans à fond en prenant des cours avec Job le batteur de Tagada Jones

Quels artistes vous ont le plus inspirés pour faire ce que vous faites ?

Sylvian: La Ultra Violeta Experience (L.U.V.E), Ethnopaire, Electric Electric, Marvin, Bérurier Noir, The Cure…

Luc : Red Hot Chili Peppers, Lenny Kravitz, Mass Murderers…

Comment pourriez-vous décrire votre musique ?

Nous parlons d’un Show Performance , un duo Guitare/ Batterie. Un Instrumental Mélodik Distortion. Une mise en scène incluant des effets visuels, artifices pyrotechniques et costumes.

Pourquoi « Don’t Surrender » et pas un autre nom ?

L’histoire du nom vient d’une artiste allemande, Kathrin Von Ow, qui avait réalisé une fresque sur un grand panneau à l’extérieur de la Station Vastemonde (lieu alternatif d’art contemporain à Saint Brieuc) lors de sa venue en 2013 avec le collectif ‘‘Lindenow’’ à Leipzig.

Spontanément, dans le choix du nom du groupe, « Don’t Surrender », n’abandonne pas, ne capitule pas, ne te rend pas, nous est paru évident au sens de notre histoire commune et future. Un impératif d’encouragement collectif. L’objectif réaliste est d’accomplir nos rêves et donc de ne pas se décourager quoi qu’il arrive.

Avez-vous des projets?

Oui, de futurs concerts en France et à l’étranger, notamment un tournée en Angleterre en prévision pour la rentrée. Egalement continuer à faire évoluer le show, composer de nouveaux morceaux et enregistrer un album et bien sûr revenir l’année prochaine au Maroc lors du Festival Hardzazate HC Fest. (Hardzazate Hardcore FestivalNe le ratez pas! )

Pourquoi avez-vous choisi de venir au Maroc?
On avait prévu de venir quoi qu’il en soit. Jouer, faire une résidence ou tout simplement prendre du bon temps lors de cette tournée ibérique (Espagne / Portugal). Nous avions contacté des groupes locaux et Yassir du groupe « BLAST   » nous a mis en contact avec Aimane organisateur de la tournée de soutien du Hardzazate HC Fest et chanteur du groupe ‘‘Anticom’’.
En fait, notre période envisagée pour venir correspondait exactement avec les trois dates de février à Casablanca, Rabat et Tanger. Pour nous ce fut comme tombé du ciel.

Quelles sont vos morceaux préférés ?

Luc : Bee Gees : Lonely days / Live Melbourne 71

– Jean Leloup : Fashion Victim

– Mylène Farmer : Fuck them all / Live Bercy 2006

Sylvien : No One Is Innocent : La Peau

– Miossec : Recouvrance

– Bérurier Noir : Camouflage

– Melmor : Dans Ar Marmuzig

– Mano Négra : Pas assez de toi

161168aa-f3e9-47ca-89fd-e1a49cd965e1

Pour en savoir plus du groupe, je vous invite à consulter leur site internet ici ou leur chaine youtube   , et surtout allez les découvrir , vous ne le regretterez pas !

 

 

Ces footballeurs musiciens

Le football et la musique ont plusieurs points en commun.Ils suscitent tous les deux l’attention de milliards de personnes, le moyen de divertissement préféré, et des fois ça dépasse ce simple cadre pour devenir une expression culturel de tout un pays, ou toute une catégorie sociale. Entre le football et la musique il y a de grosses sommes d’argents, des salaires faramineux, des stars idolâtrées et surtout des légendes qui brilleront pour toujours dans la mémoire collective de l’humanité.

Et si souvent on croit que la frontière entre ces mondes est distincte; les chants des supporters inspirées des chansons populaires, les artistes qui crient fort leur amour à un club ou sélection, ou même les couples d’artiste/footballeur -Victoria & David Beckham ou Shakira & Piqué- révèlent une grande affinité.

Dans cet article, nous allons percer un autre angle de rapprochement entre ces 2 mondes, nous allons découvrir ces footballeurs qui en plus de nous livrer un spectacle sur la pelouse des terrains, ont un talent en musique et peuvent même penser à avoir une carrière dans la musique.

Slaven Bilic (Ex joueur croate, et entraîneur de West Ham)

Slaven Bilic était le genre de joueur qui ont du caractère, une impression que lui collent toujours comme entraîneur(pas facile d’entraîner Besiktas). Slaven est un Rockstar au vrai sens du mot, puisqu’en plus de son talent footbalistique il est guitariste d’un groupe s’intitulant Rawbu et qui a sorti un album éponyme en 2004. Il a même écrit une chanson(sur la vidéo) qui deviendra l’hymne « non-officiel » de l’équipe de la Croatie, qu’il entraînait, durant l’Euro 2008. La classe !

Tomas Rosicky (International Tchèque et joueur d’Arsenal)

Rosicky est un vrai artiste sur le terrain, un milieu de terrain qui aime créer et divertir, mais sa carrière  de grand joueur est très marquée par les blessures. Durant ces lents moments d’arrêts, Rosicky a pu polir un autre talent, jouer à la guitare. Et le résultat est vraiment sympathique au point de pouvoir convoiter une place de guitariste dans un groupe de reprises de Metallica (Vous allez le comprendre sur la vidéo). Il faut aussi saluer le talent indéniable de Walcott sur le triangle.

Alexis Sanchez (International chilien et joueur d’Arsenal)

La politique de recrutement d’Arsenal est simple, recruter chaque année un joueur de talent « musical » pour réaliser la vidéo de Noel d’Arsenal Foundation. Je n’ai jamais imaginé Alexis en piano, mais il est vraiment pas mal ! Sur cette vidéo, il accompagne Nacho Monreal et Peter Cech -qui est évidemment aussi sur cette liste- et qui nous livrent une prestation groovy, après qu’Alexis soit venu en renfort pour donner du rythme (comme sur le terrain).

Peter Cech ( Tchèque & Arsenal)

Maintenant on sait exactement ce que c’est que la politique de gestion d’Arsène Wenger à l’Arsenal, c’est le rêve de créer un groupe orchestré par Ozil -pas la peine pour lui de savoir jouer à un instrument, il est un artiste inné- La dernière recrue étant sur la section rythmique pour bien protéger la cadence. Cech étant le meilleur choix puisqu’il essaie déjà  d’atteindre le niveau de Dave Grohl, et les vidéos qu’il publie sur Youtube régulièrement me laisse croire en une possible reconversion.

Ruud Gulit (Ancien jour de L’AC Milan et la séléction neerlandaise)

Celui qu’on surnommait la Tulipe Noire était un des milieux de terrains les plus élégants du monde, et a marqué l’histoire du grand AC Milan des années 1987-1993, et la sélection  de son pays avec la seule consécration de son histoire en Euro 88. Mais ce que vous ne saviez pas, c’est qu’il maîtrise le jeu sur guitare basse et il a sorti une chanson Reggae qui s’est placée au Top 10 des Charts aux Pays-Bas. Il jouait occasionnellement à la basse avec le groupe Revelation Time qui lui dédie une chanson intitulée « Captain Dread » en référence à sa coupe qui était révolutionnaire à l’époque sur les terrains du foot.

Neymar Da Silva (FC Barcelone et sélection brésilienne)

Neymar est un magicien sur le terrain, et il veut apparemment devenir un petit Mozart (Mozart in the jungle) sur le piano. Durant sa période de convalescence, il apprenait à pianoter et le résultat est fort sympathique.

Alexi Lalas (Ancien joueur américain)

Dans un pays où on appelle ce sport soccer, tu as plus de chance de devenir musicien que footballeur, mais Alexi Lalas a réalisé les deux. Figure de l’équipe nationale américaine participante au Mondial 94 sur son sol, pour ses qualités de défenseur et son look atypique, Lalas a eu aussi une carrière musicale avec son groupe The Gypsies illustrée par un album, et aussi une carrière solo illustrée par un album .


Mario Balotelli (AC Milan et Italie)

Le plus surprenant de cette liste. Comment Super Mario a trouvé le temps et surtout la patience d’apprendre à jouer au piano ? Probablement sous l’impulsion du Maître Andrea Pirlo. Sur cette vidéo, on voit Mario qui « joue » l’hymne italien sous le regard du majestueux Pirlo qui ne semble point impressionné par le talent de Balotelli. Bon pour être honnête, la vidéo serait probablement truquée.

Pelé (Le Roi du Football)

Un des plus grand joueur de l’histoire…le plus grand joueur de l’histoire ? En tout cas la Perle Noire impressionne aussi bien par son talent inné en guitare que par son palmarès sportif. Comme tout brésilien, Pelé a un goût pour les festivités qu’il  montre à travers cette vidéo qui peut vous faire danser. Il a aussi participé à quelques chansons que ça soit en guitare qu’au chant, le Roi du Football adore la musique.

PS : J’ai fort essayé de trouver une vidéo de Zaki Badou jouant au Guambri mais je n’ai trouvé aucune pour l’inclure sur la liste.

First discoveries of 2016 : I Don’t Like Mondays, Caught A Ghost, TAKH Project and others …

December 31st, 2015, midnight:

While people were partying, celebrating the New Year, and probably having their famous midnight kiss, I was studying for my finals. YEY! Okay, who am I kidding ? I wasn’t really studying, I was procrastinating. And since I like to be lazy, but with style, I was doing it using music. For a whole week, I lost myself in the treasure island that is Youtube instead of learning about B to B marketing and how to manage human ressources. And oh boy, did I discover some really good music! So, without further ado, let me introduce you to those marvelous gems!

Fadoul:

No one knew who Fadoul was until a few years ago. One of his songs was discovered in an old shop in the Medina of Casablanca by the German Jannis Stürtz, who made it his duty to find out more about this talented Arabic Funk musician. Sadly, he learnt that Fadoul died in 1991, at the age of fifty, but his art remains and you get to discover him today with his Arabic cover of James Brown‘s Papa got a brand new bag, called Sid Redad.

I Don’t Like Mondays:

No, this is not me complaining about the worst day of the week (can we get rid of Mondays though ? Please ?). I Don’t Like Mondays is a Tokyo-based Japanese band whose happy music (and let’s not lie, good looks too) won my heart. Discover them here with their song FIRE.

Caught A Ghost: 

I discovered this American band while watching a video about Natalie Dormer (I have the weirdest obsession with her). Caught A Ghost is an indie electro soul band based in Los Angeles, and whose music reminds me of my favourite band, The Heavy. Check out their song Hold Out.

TAKH Project:

TAKH Project is a collaboration between three talented artists: Ezz Shahwan, Yousra El Gendy and Gamal Fahim. With a touch of groove, humor and Egyptian spirit, the band makes funky music that will make you want to drop everything you’re doing and just dance. Discover them here with their song Call me Ziko.

Luka :

There aren’t a lot of information about Luka, all I know is that she’s an Arab woman, probably in her twenties, who makes beautiful music and writes the most expressive lyrics. Check out her song Hashrab Hashish.


Cigarettes After Sex:

Cigarettes After Sex is an ambient pop band based in Brooklyn, New York. The gloomy music perfectly matches the band’s name, and the lyrics are a work of art, as always, with indie bands. Discover them here with my favourite song, Affection.


Frero Delavega:

Yes, I know, I’m pretty late on this one. I didn’t know Frero Delavega until a few days ago, and I have to say, I completly fell in love with their music. This is coming from someone who hasn’t listened to French music since, maybe, 2006 (I used to be a huge Lorie and M. Pokora‘s fan, what can I say ? I was young and foolish). Check out this live of their song Sweet Darling, and be careful, you might drop your pants, because they’re on fiiiiire!


My first week of 2016 has been pretty productive (musically speaking of course, because I’m pretty sure I failed my exams), and I hope this year, will, yet again, be full of mind blowing discoveries.