Archives pour la catégorie Made in Morocco

Vinyle TV : Interview avec Barathon Lane

C’est avec immense plaisir que nous vous présentions notre toute première interview dans le cadre du concept « VinyleTV ».
Dans cette optique, nous vous programmerons de délicieux rendez-vous artistiques, avec des talents en herbe, comme avec des chanteurs/groupes de renom.

Ce soir nous ouvrons le bal avec Barathon Lane, groupe casablancais, auteur de belles chansons emmitouflées dans différents genres de Rock, un mélange à la fois doux et bourru, telle une main de fer dans un gant de velours !

Voici l’interview de VinyleMag avec Barathon Lane, la première de la VinyleTV, réalisée par Asmae ZIATI.

La 19ème édition du festival Jazz au Chellah

Rabat a pour habitude annuelle de se vêtir de sa houppelande Jazz, pour apparier au cœur de Chellah Jazzmen d’Europe et musiciens marocains.
Cette année, non plus, elle ne manque pas au rendez-vous, et ce pour une 19ème  édition.
En cette belle soirée, où l’été rend ses derniers souffles, on prélude l’ouverture du festival du Jazz au Chellah.

Ce carrefour musical, devenu désormais imparable, se prête cette année à de nombreux métissages ; les deux directeurs artistiques, Bekkas et Bissot ont sélectionné avec soin cinq groupes marocains et dix groupes européens, issus de partout dans l’Europe ; Pays-Bas,  la France, la Belgique, la Grèce, la Finlande, le Royaume-Uni … pour dessiner, en chœur, le portrait original, hétérogène et expressif du Jazz made in Chellah, affermi de créativité et de passion …

Le Jazz au Chellah est connu par ses alliages exceptionnels, tel est le cas, pour cette année. Au fait, le programme s’avère être aussi riche qu’inédit, surtout avec les deux rencontres notoires prévues ; celle de l’Afro Oriental Jazz de Majid Bekkas, dont l’album « Al-Qantara » cartonne au point de faire partie des meilleurs 25 de 2014, et qui sera présenté sous une nouvelle configuration. Nous retenons aussi, la deuxième rencontre, dédiée à la mémoire de Paco de Lucia, et qui unira Juan Caromona Quintet et le duo Nasser Houari et Rachid Toumi.

Les organisateurs ne cessent d’épater. Ils invitent à la scène, pendant le 17 et le 18 septembre, le trio néerlandais puissant et groovy de petite fanfare rutilante « De Jogens Driest ». L’Italie s’invite aussi avec le tromboniste Pertello, qui proposera un Jazz libre, bouillonnant et inventif trempé dans le blues. Le luthiste Alaa Zouiten, viendra aussi ajouter sa touche au portrait Jazz.
Le 19 Septembre, la voix cristalline de Samira Qaddiri résonnera dans Chellah. Cette soirée sera également marquée par l’association sonore explosive des talents danois, anglais et suédois de Phronesis.
Pendant le 20 Septembre, journée de la femme, du Portugal Rita Maria et Afonso Pais, de la Finlande Annu Junnonen et du Maroc Amir Ali investiront la scène.

Et pour finir en beauté, la soirée de clôture sera le rendez-vous avec l’incontournable prestation dédicace à Paco de Lucia.

Majid Bekkas et Jean Pierre Bissot, directeurs artistiques du festival, espèrent par cette édition écrire une nouvelle page de cette magnifique lecture musicale universelle.

10633482_862371167119963_2403401749212159860_o

 

Le slam de Hilal

Pour ceux d’entre vous qui ne connaissent pas le Slam; il est question d’un genre artistique, plutôt, « sui generis » qui met en exergue l’expression émancipée de toutes règles de rime et de prose.

VinyleMag, dans sa quête de talents marocains en herbe, aborde le Slam, pour y acclimater certains qui viennent de le découvrir et offre l’opportunité pour autres de le revisiter.
À ce propos, nous aimerions projeter la lumière, sur « Hilal »  un jeune fassi de 23 ans et qui est l’un des rares artistes du Slam au Maroc. Mohammed Hilal, a pour objectif, de promouvoir cet art oratoire, qui semble ne pas vraiment faire du bruit sur la scène artistique marocaine et grâce auquel il a pu produire sa propre catharsis.
Dans son Slam, il s’affranchit de toutes ses peines, de tous les soucis qui le tracassent, les problématiques qui l’incitent à réfléchir et extériorise tous les ressentis qui inondent son esprit pour les partager avec le public dans les scènes ouvertes.
Hilal, traite des problèmes de société et proteste à sa propre manière contre toutes les injustices et les aberrations de ce pays.

 

Vinyletalent : Blast

Comme nous vous l’avions annoncé auparavant sur notre page FacebookVinyleMag s’investit, désormais, dans la promotion des talents en herbe. Eh oui , tous les passionnés marocains de musique ayant un talent musical peuvent avoir un article consacré rien qu’à propos d’eux sur notre site. La classe, non? 

Nous vous parlerons aujourd’hui d’ un groupe Underground et Hardcore provenant de la Versailles du Maroc qui est bel est bien la ville de Meknès. Il est composé de quatre membres Ismail Grine qui est le batteur , Housni Hidi et Saad Ouadrihi sont guitaristes quand à Yassir Qebibo , il est le bassiste et le vocaliste principal.

Les membres du groupe étaient , au début, amis et jouaient de la musique pour le fun et par pure passion sans pouvoir penser qu’un jour ils formeraient vraiment un groupe, ça ne représentait qu’un rêve pour eux. Tout a commencé quand ils ont pensé à participer à une compétition entre les groupes locaux à Meknès et décidèrent de former officiellement un groupe qu’ils nommèrent BLAST car leur musique est explosive et leur esprit est révolutionnaire.  Ils faisaient au début des reprises de System of a Down et Nirvana avant de créer leur propres morceaux.

Leur musique tend principalement vers le Punk Rock , tout en ayant des influences Grunge et Alternatif . Les thèmes de leur chansons sont réalistes très divers et variés ; des problèmes sociaux jusqu’à la politique; de la situation des artistes au Maroc jusqu’à la cause palestinienne. Leur style musical reste unique , ils chantent en arabe marocain et se sont inspirés de plusieurs groupes tels que Iron Maiden, Bad religion , Manu Chao ,SOAD etc..

Aujourd’hui, ils bossent sur leur prochain album qui est prévu pour fin août et qui sera intitulé « BLAST #1 » il contiendra 10 morceaux crées par le groupe.  L’album sera distribué gratuitement et mis en ligne, car le groupe sait que l’art n’a pas de prix, l’art ne se vend pas.

Voici la première chanson de leur album :

Et un live du groupe à Boultek à Casablanca :

Pour plus d’infos sur le groupe :

BLAST sur Facebook

BLAST sur youtube

BLAST sur Soundcloud 

N.B: Si vous souhaitez participer à VinyleTalent, envoyez nous vos vidéos/enregistrements à talent@vinylemag.comNotre équipe sera à disposition permanente pour consulter vos mails et mettre vos créations en ligne dans les plus brefs délais.  Keep rocking !

Aux rythmes de l’envolée « Cyclodienne »

Maintenant que VinyleMAG s’investit dans la promotion des jeunes talents, il se trouve aujourd’hui dans l’un de ces débits où il s’y acoquine aux martèlements du rythme d’une vague neuve de percussion urbaine : « Cyclody »

La percussion urbaine est une « toile » aussi expressive qu’authentique, je dis bien toile car c’est bien le genre de musique qui pourrait nous faire basculer dans la synesthésie à tout bout de champs ! Quand nos modalités sensorielles s’associent involontairement et spontanément, quand nous pouvons percevoir les mélodies comme une toile artistique bourrée de couleurs, quand nous pouvons « sentir » le son !

Cyclody, intervient à ce moment  pour allier RECYCLAGE à MÉLODIE.
Pour souffler toutes les ritournelles qui tourbillonnent dans leurs cerveaux, Yassine, Simo, Soufiane et Fettah donnent naissance, en 2010, à Cyclody en usant de toutes matières recyclables pouvant servir d’instruments percussionnistes à commencer par barils, bidons, ou encore bâtons, pour plus tard exploiter des bidons monostress ou monocorps ainsi que des mailloches.

La première apparition publique du produit final du laboratoire cyclodien, fut à l’ouverture du tremplin « Rabie Attalib » de l’Université Hassan II où le groupe remporte, majestueusement, le premier prix.

L’Odyssée musicale du groupe, connaît ses débuts quand les quatre amis se réunissaient pour marteler sur des chaises, des tables, des bouteilles et tout ce qui pouvait produire le son convoité …

Le groupe progresse et grandit vers un épanouissement lyrique et printanier dans une composition hétéroclite basée sur la diversité folklorique de la musique locale, précise et très loin de l’exhaustivité, tant notre pays recèle de richesses musicales en partant du Ganaoui et du Chaabi passant par l’Ahouach ou le Hassani vers le berbère. Tous relèvent des champs de prédilection des quatre talentueux percussionnistes, à qui se joignent d’autres passionnés de ce mouvement entrainant ; Houda, Ghita, Yousra, Safouane et Youness, qui insufflent, à leurs tours, un coup de magie particulièrement délicieux à Cyclody.

Appel à candidature du Tremplin L’Boulevard 2014

L’appel à candidature pour la 15ème édition du Tremplin L’Boulevard est lancé.

L’association EAC-L’Boulvart, organisatrice du L’Boulevard a lancé, le mardi, l’appel à candidature pour la 15ème édition du Tremplin. L’envoi des dossiers doit se faire avant le 31 juillet.

Lancée en 1999, la compétition, consacrée aux jeunes formations musicales marocaines, est une occasion pour révéler au public marocain et au média les jeunes talents marocains. Plus de 500 formations se sont produites sur la scène du Tremplin, et plusieurs d’entre elles ont connu un grand succès après.

Les formations qui désirent de participer à la compétition, devraient télécharger le dossier de candidature sur le site boulevard.ma. Et rendre leur dossiers complets accompagnés d’une maquette audio ainsi que d’une vidéo.

Les dossiers de candidature peuvent être déposés directement au siège de l’association, le Boultek (ou à l’accueil du Technopark Casablanca) ou envoyés par poste à l’adresse : Accueil Technopark,Route de Nouaceur, Angle RS 114 et CT 1029, Technopark Casablanca.

Tous les dossiers devraient être envoyés avant le 31 juillet.