Archives pour la catégorie News

VISA FOR MUSIC 2017 : COUPS DE CŒUR

La quatrième édition de « Visa For Music » ne nous a pas uniquement donné accès à des shows inédits, mais nous a préparé également des surprises.

On fait un retour sur certains moments qui ont marqué particulièrement nos esprits. 

THE WANTON BISHOPS

La prestation du groupe libanais ‘The Wanton Bishops’ était l’une des meilleures ; en parler nous semble être inévitable.

ZOOM sur le band

Eddy et Nader, un duo explosif !

Nader Mansour et Eddy Ghossein, deux jeunes passionnés de Blues-Rock, ont décidé en 2011 d’extérioriser leur idolâtrie pour le genre musical qu’ils admirent, en créant leur propre environnement musical, tout en espérant conquérir le cœur des mélomanes du vignoble libanais. Ils ne savaient pas que leur groupe connaîtra un énorme succès, et leurs gracieuses mélodies auront un éclat partout dans le monde, jusqu’à ce qu’ils atterrissent au Maroc, et cette fois-ci à Visa For Music.

Sur la scène du Théâtre National Mohammed V-Rabat

Des riffs sauvages, une voix rauque, des solos d’harmonicas endiablés…

Charisme, prestance, énergie et talent, le tout réuni pour soulever la foule et créer une ambiance incomparable. En plus, avec un répertoire musical très riche, le groupe a joué des morceaux en langues différentes pour toucher le public en entier ;

« Sleep With The Lights On » 

« Shake »   eh oui, vous nous avez tous secoué !

« هيت مان »

 « I Don’t Dance »

« Waslah »

Eddy a joué de la batterie, deux guitaristes ont accompagné la voix de Nader qui, à part le chant, la guitare et le clavier, a opté pour un instrument très Blues : l’Harmonica.

Mashrou' Leila, le court métrage.

L’élément surprise de l’Edition.

Le Liban est toujours au RDV pour assurer un rayonnement artistique indéniable ; le fameux ‘Mashrou leila’ semble en être la deuxième preuve.

Bien qu’ils ne soient pas présents sur scène VFM cette année, ils trouveront toujours un moyen pour nous fasciner… Cette fois-ci avec un court métrage qui relate l’histoire de sept étudiants en architecture et design, ayant l’habitude de rester éveillés la nuit pour préparer leurs projets, d’où vient leur inspiration pour nommer le groupe ‘projet d’une nuit- مشروع ليلى’ , et c’est ainsi que ça commence leur histoire dans un atelier de musique à l’Université américaine de Beyrouth.

El Morabba3 - المربّع

Un groupe tombé dans la marmite psychédélique du rock ambient et ne peut plus s’en sortir.

On a l’impression que le groupe respire sa musique et vit sa prestation à fond, le band jordanien nous a transmis le même sentiment aussi bien avec ‘taraf el khait-  طرف الخيط’ , qu’avec ‘100000 malion meel’, ‘Al Ra3i- ‘الراعي ’, ‘El mokhtalifeen’ ou encore ‘biddeesh aaraf ana min wein- بديش اعرف انا من وين’ qui a été spécialement dédié à tous les artistes arabes qui partagent le même souci ; leur déplacement et leur mobilité internationale souvent marginalisée, faute de moyens financiers mis à leur disposition.

Humanity Starz

Mamadou Saa est à la batterie, Moudou Diouf et Memba Saxo manipulent deux claviers, la basse est jouée par Amadou Kante , le tama et le sabar (instruments traditionnels de percussion, populaires en Gambie) sont joués par Habib et Abdoulaye Diamé. Il s’agit du talentueux groupe gambien ‘Humanity Starz’, des musiciens plein d’énergie qui ont assuré un spectacle ultra-dynamique au café la Renaissance Rabat.

VISA FOR MUSIC 2017 : Récap de l’ouverture!

L’évènement artistique tant attendu à Rabat « Visa For Music » a commencé, ce mercredi soir 22 novembre, au grand théâtre national Mohammed V.

La première soirée a accueilli de nombreux festivaliers, ainsi que des artistes représentant diverses cultures et styles musicaux. Ils se sont tous réunis dans une rencontre où l’art ne connait pas de frontière, où tout le monde a le même visage : le visage de la culture et la musicalité.

L’ouverture a été particulièrement marquée par la prestation de :

Marema Fall, 28 ans, Sénégal, lauréate du prix RFI 2014.

Un timbre de voix aigre et doux à la fois…

Une ampleur, une élégance, et une variété de rythmes, à vous éblouir !

La talentueuse Marema a porté les couleurs de la musique africaine avec noblesse, en produisant sur scène un spectacle triomphant, qui incarne un subtil mélange de sonorités africaines, de blues, de pop et Rock, on peut même y déceler une trace du Gnaoua marocain.

Par ailleurs, Marema et son groupe multiculturel ont choisi de combiner le traditionnel et le contemporain en utilisant comme instruments : le Xalam, instrument à cordes populaire de l’Afrique de l’ouest, et la guitare rock.

L’artiste sénégalaise ne s’est pas contentée de son chant mélodieux, son passage sur scène a été marqué également, par une chorégraphie spéciale ; une danse impressionnante concordant avec la musique, une symétrie et un rythme parfait qui a enflammé la scène.

Chorégraphie de Marema et son percussionniste Saraba.

Pour finir son show, elle a opté encore une fois pour le délire, l’ambiance, et l’amusement dans toute sa démesure, en proposant au public de la rejoindre sur scène.

 E3UK (Inde – UK)

On nous emmène en Inde…

On nous insuffle la Culture Dance : Bhangra et Bollywood.

Des prestations inédites, qui ont fait danser tout le public.

Présenté comme un avant-goût du véritable spectacle, une performance du Djembé avec des baguettes à l’indienne , a redonné de l’énergie au public.

Vient après, une brève présentation du band, par un des musiciens, suivie d’une spéciale intervention d’un artiste Punjabi, qui a donné une saveur particulière au spectacle avec ses mouvements folkloriques et sa tenue indienne jaune parée de bijoux traditionnels.

crédit photo: lesechos.ma
crédit photo: lesechos.ma

La suite du Show s’est consacré au chant indien, qui a fait bouger entièrement le public.

 Queen Koumb

 La perle musicale gabonaise,

 dont la voix nous apaise l’âme.

Sa musique puise du traditionnel, du jazz, latino, reggae avec une pointe de funk.

Faycal Azizi

Une compilation de plusieurs styles musicaux, en partant du traditionnel, allant jusqu’au jazz, électro-pop.

L’artiste tétouanais Fayçal Azizi a choisi de nous présenter, d’emblée, ses titres les plus connus (Ouerda ela Ouerda, Meftah el qouloub…) avant de répondre à la volonté du public qui a insisté pour qu’il chante ‘Hak a Mama’.

 

La soirée a connu également la prestation du groupe 3MA composé de trois musiciens venus du (Maroc – Mali – Madagascar) d’où vient l’appellation du groupe.

Outre les spectacles, des prix hommages ont été également décerné à quelques artistes notamment la Diva par excellence de la Aita Merssaouia, Khadija El Bidaouia, et l’artiste-chanteur Vincent Ahehehinnou qui a dédié son prix à tous les amoureux de la musique.

Image à la une : Le public lors d’un showcase de l’édition 2016.©VFM

INSIDE : Le tournage de « Richa » d’Ayoub El Machatt.

L’équipe Vinylemag eut l’occasion d’assister au tournage du clip de la septième chanson de l’album Sawamit d’Ayoub El Machatt, elle a été écrite en 2013, et sortie en 2015. Vous pourrez découvrir le nouveau clip avant la fin du mois prochain.

Pour ceux qui ne l’ont toujours pas écoutée :

Le tournage se produit à Kénitra, par la réalisatrice Asmae Elmoudir. Les amoureux du vintage vont ADORER le décor époustouflant du clip se composant entièrement de vinyles, lecteurs de disques et antiquités. On vous laisse découvrir en images:

La chanson comte une merveilleuse métaphore : La personnification d’un lute qui perdu son plectre (Richa) reflète l’inspiration qui abandonne l’artiste. Suivez nous sur Facebook pour ne pas rater la sortie du clip!

Keep rocking!

 

 

 

 

 

 

Jazzablanca : Beth Hart et Al Di Meola en concert à Casablanca

Casablanca accueillera, durant les prochains mois, deux des plus grands noms du Jazz et Blues, au plus grand plaisir des mélomanes.

La salle Megarama de Casablanca verra le retour du très célèbre guitariste américain Al Di Meola, pour un concert très attendu depuis sa mémorable prestation au festival Mawazine 2009. L’originaire du New Jersey se produira le mercredi, 19 octobre, à partir de 20h, pour 2 concerts.

Alors que le 15 décembre prochain, Beth Hart promet au public marocain un concert grandiose après une longue année d’attente, suite à l’annonce de son concert qui a été prévu l’année dernière. la Diva du Blues enchantera le public des series du Jazzablanca avec sa voix magnifique et son Blues enivrant.

Le prix des ticket des concert d’Al Di Meola sont à partir de 300 DH, alors que pour ceux de Beth Hart, ils seront à partir de 350 DH.

Un petit avant goût avant ces 2 concerts très attendus :



 

Axl Rose chanteur d’AC/DC, c’est confirmé !

Ce que n’était qu’une rumeur et maintenant confirmé, AC/DC a annoncé que le chanteur de Guns’N’Roses, Axl Rose, sera bien le remplaçant de Brian Johnson, pour une durée « indéterminée ».

Ce remplacement survient après que le chanteur du groupe soit contraint d’arrêter la tournée pour des problèmes de santé. Les médecins ont conseillé à Johnson d’arrêter immédiatement sa tournée, au risque de perdre complètement l’audition

Axl Rose entamera sa nouvelle aventure musicale dès le 7 Mai à Lisbonne, s’en suivra une tournée européen de 11 autres dates. Il devra ensuite retourner à l’Amérique pour continuer la tournée de réformation de son groupe original aux Etats-Unis et Canada.

Cette tournée, commencée il y a quelques jours, est marquée par le passage sur la scène du festival Californien de Coachella, où les festivaliers ont eu droit à un invité surprise. En effet, le légendaire guitariste des pionniers du Hard Rock, Angus Young, a accompagné Guns’N’Roses interprétant les chansons d’AC/DC Riff Raff et Whole Lotta Rosie.

Vous pouvez voir ici, quelques photos du passage d’Angus Young avec les Guns’N’Roses, il y a quelques heures, à Coachella

La reformation de Guns’n’Roses, c’est fait!

Non, ce n’est pas un poisson d’Avril, Axl Rose a vraiment partagé la scène avec Slash, pour le premier concert de la formation classique des Guns’N’Roses (sans le batteur originel Steven Adler). Une première depuis 23 ans !

Le groupe a choisi un endroit exceptionnel pour cet événement inédit. Il s’agit du Troubadour, un club de Hollywood où le groupe a fait ses premiers pas vers la célébrité et ces plus de 100 millions albums vendus. Ce qui est encore plus exceptionnel, est le prix vintage du billet, $10 pour assister au concert très intimiste du groupe avec 400 autres personnes seulement. Alors que des millions de fans sont toujours à leur soif pour voir le résultat de cette réformation du groupe le plus dangereux au monde.

Sauf que ces billets ont été distribué principalement à des stars qui ont eu le privilège d’assister à ce concert surprise. Des noms comme Jim Carrey et Lenny Kravitz ont été présent pour ce concert « historique ».

Pour les plus normales d’entre nous, ils pourront assister aux concerts du groupe lors de leur tournée mondiale qui commence par l’Amérique du Nord où plusieurs dates ont été confirmé. Une tournée où la nouvelle génération verra enfin Axl, Slash et McKagan partager la scène pour nous produire des prestations de folies -du moins, on l’espère-.

Vous ne nous croyez toujours pas ? Voici la preuve !