Conférence de presse : Placebo promet une euphorie collective

La veille de son concert tant attendu, le groupe britannique du Rock Alternatif, Placebo a animé une conférence de presse à la Villa des Arts à Rabat pour répondre aux questions des journalistes. VinyleMAG y était.

Les 2 membres fondateurs du groupe, Stefan Olsdal et Brian Molko en étaient les représentants lors de cette conférence de presse qui a commencé sans Photo Call car le Manager a refusé d’en prendre.
Avec un bon français les 2 membres du groupe ont évoqué au début le secret de leur renouvellement perpétuel et la force de charmer un public intergénérationnel. Ils ont insisté sur le fait qu’ils font ce qu’ils ont envie de faire.
Pour Placebo, chaque album est le siège d’une « réaction allergique » qui alevine la voie vers un autre carrément différent.
Stefen, allumant une cigarette en plein conférence de presse,  résume en disant qu’ils s’emmerdent très vite.

En ce qui concerne leur nouveau batteur, Brian Molko a affirmé  qu’ils connaissaient Matt Lunn depuis 10 ans car il appartenait à des groupes qui faisaient leurs premières parties, chose qui a facilité son intégration, en plus de son talent bien sûr. Ils ont aussi parlé de leur processus de création, où la musique devance toujours les paroles. Ces dernières sont dans la plupart du temps spontanées et ont un effet spécial thérapeutique sur le chanteur.

Stefen et Brian assurent ne pas avoir une idée sur le public marocain qu’ils comptent découvrir Mardi, et ont, en revanche, entendu dire qu’il était spécial et dégageait beaucoup d’énergie positive.
Ils promettent au public de la scène OLM Souissi une euphorie collective et une symbiose unique.
Ils aimeraient visiter le Maroc, un pays qu’ils connaissent mal pour le moment.

Quand on leur a demandé leur avis sur la scène musicale actuelle et la dominance de la pop sur le Rock, ils ont avoué d’abord ne pas écouter la radio. Ensuite, ils ont précisé que les goûts changent mais d’une façon oscillante, que le Rock reviendra et dominera les radios du monde.
Ils pensent aussi que malheureusement la pop mainstream de ce millénaire est facile à digérer , à la différence de la pop des années 80 qui étaient avant-gardes, en mentionnant David Bowie comme une de leurs inspirations.

On a réussi à prendre quelques photos de la conférence que vous pouvez voir en exclusivité. 20150601_14282020150601_142818

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *