Igit, la voix du Mississipi.

Après une remarquable participation à The Voice, ce sosie d’Antoine de Caunes à la voix rugueuse, se déchaine sur son micro et sa guitare. Bluesy à souhait, il reprend des titres mythiques comme Fever, Like a hobo, Les bonbons et surtout Hit the road Jack.

Igit-1280x720

De son vrai nom, Antoine Barrau, a touché à une multitude de genres musicaux, certes.  Mais il s’établit en la sainte patrie du Blues, et il assure !
À part les reprises, il avait sorti un EP « Like angels do » en mai 2013. Ses chansons parlent d’amour perdu, elles sont enfumées de paquets entiers de cigarettes. Oui, elles sentent le tabac et le vieux cuir !  Mais jamais il ne joue la même musique.  Ses paroles sont d’une poésie bourrue avec une touche de sensibilité.
Et comme cité dans sa bio, Igit est « le Mississipi qui déferle sur les ruelles de Montmartre». Ses mots sont si frappants, si brûlants qu’ils donneraient à n’importe qui l’envie de fumer une clope sous une pluie de novembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *