La 19ème édition du festival Jazz au Chellah

Rabat a pour habitude annuelle de se vêtir de sa houppelande Jazz, pour apparier au cœur de Chellah Jazzmen d’Europe et musiciens marocains.
Cette année, non plus, elle ne manque pas au rendez-vous, et ce pour une 19ème  édition.
En cette belle soirée, où l’été rend ses derniers souffles, on prélude l’ouverture du festival du Jazz au Chellah.

Ce carrefour musical, devenu désormais imparable, se prête cette année à de nombreux métissages ; les deux directeurs artistiques, Bekkas et Bissot ont sélectionné avec soin cinq groupes marocains et dix groupes européens, issus de partout dans l’Europe ; Pays-Bas,  la France, la Belgique, la Grèce, la Finlande, le Royaume-Uni … pour dessiner, en chœur, le portrait original, hétérogène et expressif du Jazz made in Chellah, affermi de créativité et de passion …

Le Jazz au Chellah est connu par ses alliages exceptionnels, tel est le cas, pour cette année. Au fait, le programme s’avère être aussi riche qu’inédit, surtout avec les deux rencontres notoires prévues ; celle de l’Afro Oriental Jazz de Majid Bekkas, dont l’album « Al-Qantara » cartonne au point de faire partie des meilleurs 25 de 2014, et qui sera présenté sous une nouvelle configuration. Nous retenons aussi, la deuxième rencontre, dédiée à la mémoire de Paco de Lucia, et qui unira Juan Caromona Quintet et le duo Nasser Houari et Rachid Toumi.

Les organisateurs ne cessent d’épater. Ils invitent à la scène, pendant le 17 et le 18 septembre, le trio néerlandais puissant et groovy de petite fanfare rutilante « De Jogens Driest ». L’Italie s’invite aussi avec le tromboniste Pertello, qui proposera un Jazz libre, bouillonnant et inventif trempé dans le blues. Le luthiste Alaa Zouiten, viendra aussi ajouter sa touche au portrait Jazz.
Le 19 Septembre, la voix cristalline de Samira Qaddiri résonnera dans Chellah. Cette soirée sera également marquée par l’association sonore explosive des talents danois, anglais et suédois de Phronesis.
Pendant le 20 Septembre, journée de la femme, du Portugal Rita Maria et Afonso Pais, de la Finlande Annu Junnonen et du Maroc Amir Ali investiront la scène.

Et pour finir en beauté, la soirée de clôture sera le rendez-vous avec l’incontournable prestation dédicace à Paco de Lucia.

Majid Bekkas et Jean Pierre Bissot, directeurs artistiques du festival, espèrent par cette édition écrire une nouvelle page de cette magnifique lecture musicale universelle.

10633482_862371167119963_2403401749212159860_o

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *