Archives pour l'étiquette Betweenatna

10 Artistes à ne pas rater au Visa For Music 2016

Visa For Music, le 1er salon des musiques d’Afrique et du Moyen-Orient, revient pour sa troisième édition avec une programmation de Showcases riche et variée et il n’en a pas l’étrenne ! Des concerts qui sont l’occasion pour voir ses artistes préférés se produire en Live et aussi faire de jolies découvertes musicales.

VinyleMAG, comme lors de chaque édition, vous fait sa liste de prédilections.
Bien que le choix s’avère difficile avec la participation de plus de 50 groupes -soigneusement choisis par les organisateurs selon un processus bien étudié- voici notre (LA) sélection incontournable : 

1 – Jadal : Mercredi à 22H30 au Théâtre Mohammed V

Un des groupes les plus attendus de cette édition, surtout après leur passage mémorable au Boulevard de 2015. Jadal est désormais une référence régionale de la Pop-Rock.
Pour découvrir leur dernier album et savourer leur meilleurs tubes, rendez-vous mercredi 16 Novembre !

2 – Labess : Samedi à minuit au Théâtre Mohammed V

Avec sa voix grave, ses poésies percutantes, le mariage réussi de la Rumba et Chaâbi algérien, le groupe de Nedjim Bouizzoul est un des plus connus de la scène contemporaine maghrébine. Une discographie qui vaut le détour et surtout un concert à ne pas rater !

3 – Betweenatna : Jeudi 23h30 à la salle La Renaissance :

Vous n’allez quand même pas rater le passage du meilleur groupe au monde à Rabat ! Une ambiance folle, du Punk sur un fond décalé. « l7ay7a ghatnoud »

4 – The Dizzy Brains : Vendredi 23h30 à la salle La Renaissance :

Un groupe Punk malgache qui crie leur rage à la Iggy Pop et qui visiteront le Maroc pour la première fois, ceci ne suscite-t-il pas votre curiosité ? Cette vidéo vous donnera envie d’acheter votre ticket de concert, alors!

5 – 47SOUL : Jeudi à 22h00 au théâtre Mohammed V

Le collectif palestien a inventé ce qu’on peut appeler la Debka électronique avec un son solide très kitsch. Ils vous feront danser.
Un groupe à découvrir !

6 -Othman El Kheloufi : Jeudi à 17h30 à La salle La Renaissance.

Amateurs de Jazz et de musique marocaines, le concert de l’excellent saxophoniste Othman El Kheloufi est à ne pas rater sous aucun prétexte ! Du Jazz Beldi qui mérite d’être plus connu sur la scène musicale locale.

7 – Nabalüm : Samedi à 20h30 à la salle La Renaissance.

Avec une voix envoûtante et sa soul africaine chaleureuse, Nabalüm vous invite à un voyage au coeur de l’Afrique. Elle est connue aussi par sa présence scénique imposante. Tous les ingrédients seront alors présents pour un concert mémorable.

8 – Temenik Electric : Vendredi à 23 h au théâtre Mohammed V

Du Rock avec ses riffs puissants et du Rai avec ses sonorités maghrébines, le style de Temenik Electric rappelle un peu celui de Rachid Taha mais avec une touche spéciale, plus moderne et électrique.

9 – Bongeziwe Mabandla : Vendredi 18 au café La Renaissance

Bongeziwe est un chateur sud-africain avec une voix au timbre particulier, un folk africain frais, une soul africaine sublime et surtout des chansons touchant de près les peuples africains, de Tanger à Cape Town.

10 –  Doueh Cheveu : vendredi 22h30 à la salle La Renaissance.

Ce virtuose de la guitare originaire du sud du Maroc vous enchantera avec un son atypique, une maîtrise unique. En l’absence d’un live sur youtube, venez le vivre vous même !

Coups de coeur 2015

Comme à l’accoutumé, à la fin de chaque année, VinyleMAG vous propose une sélection de coups de coeur de l’année. Des artistes qui ne sont pas vraiment connus au grand public mais qui méritent le détour, et pourront même devenir des révélations (comme Hozier en 2013). Une playlist très hétéroclite qui feront le bonheur de tout le monde, et qui sera une petite mine de très bonne découvertes musicales de groupes/artistes qui ont émergé cette année, ou ceux qu’on connaissait et qui ne ont livré un album original au cours de l’année.

Commençons tout d’abord par la révélation africaine de l’année, Songhoy Blues qui est nous produisent un mélange rafraîchissant de Blues du Sahra et de tonalités africaines, le tout avec un esprit rebelle et des prestations lives sublimes. S’en suit Kurt Vile, que vous l’auriez écouté sur la playlist de 2013 et qui revient avec un album moins mélancolique mais aussi magique et attrayant que Walkin’ in a pretty Daze. Mothers est l’un des groupes qui ont émergé cette année et qui nous propose du bon Indie Rock intimiste qui revivrai peut être la légende des groupes Indie originaire de Athenes en Etats-Unis. Pour les amoureux des sons mélancoliques et des vidéos touchantes, la toute jeune August Eve vous impressionera avec sa voix hypnotisante. A tout juste 18 ans, cette jeune artiste a entamé un long chemin pour régner sur la scène musicale mondiale. Sans transition, des Etats-Unis on passe à casablanca avec « le meilleur groupe au monde », Betweenatna est tout simplement un phénomène qui mérite plus de reconnaissance au Maroc !

Pour les amoureux du Punk, vous serez gâtés avec des groupes qui nous laissent croire en une nouvelle naissance du BON PUTAIN de Punk; Downtown Boys, meilleur groupe américain en ce moment selon Tom Morello,  et Slaves, ce duo londonien avec une énergie Punk intarissable et avec une agressivité et talent hors norme, s’en suit Wolf Alice, jeune groupe de Rock alternatif qui nous ravissent avec de bons riffs.

L’Australie nous livrent cette année quelques pépites Indie qui nous livrent de très bon sons Indie avec Royal Headache et Braves, de la musique simple et efficace. Pour les Metalheads, Deafheaven nous livre un très très bon album avec des riffs puissants qui feront headbanger tout amateur, du Black Metal à l’état pur. Les riffs lourds continuent avec Red Sun Rising qui nous rappelle Alice in Chains mais avec un style plus « moderne », Rock is not dead.

Après la zone de turbulance, je vous invite à une virée acoustique avec Sufjan Stevens et son album Carrie & Lowel qui a a reçu un lot de critiques positives qui le méritent amplement. Bop English nous livrent un son rafraîchissant et qui reste un de mes plus grands coups de coeur de l’année, avec Car Seat Headrest et Hop Along qui te contrôlent tes oreilles et te laissent esclaves de leurs belles sonorités.

Un peu de Rock old school qui ne s’use jamais avec des groupes qui nous font revivre les bons moments du Rock du siècle dernier, avec un touche personnelle créative, Houndmouth et Lord Huron en occurence.

Et on termine avec du  neo-Soul révolutionnaire des australiens de Hiatus Kaiyote, du Blues Glamour de Danielle Nicole et du Funk Jazz sublime avec le virtuose Kamasi Washington.

2015 n’était probablement pas LA meilleure année des découvertes et des sons révolutionnaires, mais elle nous donne preuve qu’il y a toujours des dizaines d’artistes et de groupes de talents qui nous proposent de nouveaux sons et que la bonne musique se crée toujours, il faudrait juste chercher plus – ou lire assez souvent nos articles -.

Bonne écoute !