Archives pour l'étiquette Led Zeppelin

Summer Vibes #2

En ces nuits estivales où le ciel clair laisse les étoiles exprimer leur magnifique rayonnement, une bonne playlist acoustique est toujours la bienvenue.

Pour cette raison, j’ai pris le soin de concocter une sélection de chansons acoustiques de Rock classique, avec une panoplie de légendes qui gâteront vos oreilles. Bob Dylan, Joni Mitchell, The Beatles, The Rolling Stones, Led Zeppelin,… sont tous des noms qui rythmeront votre soirée.

Bonne écoute !

10 groupes qu’on aimerait voir se reformer pour un concert

2016 ne serait pas une année normale pour les amateurs du Rock avec le retour de la formation légendaire des Guns’N’Roses sur scène. Une nouvelle qui fait rêver chaque fan, et qui nous fait penser aux éventuelles réformations que nous aimerions tant voir, surtout avec des groupes dont les membres sont d’un âge considérable et avec la récente série de décès des légendes de la musique.

Dans cet article, je présenterai une liste -subjective- des groupes que j’aimerai voir se réunir de nouveau et assister à un de leurs concerts, car des légendes comme celles-ci méritent d’être vues ensemble sur scène au moins une fois dans la vie.

The Raconteurs

En pensant à Jack White, on fait souvent référence à The White Stripes, mais j’aimerai plus qu’il reprenne la route des tournées avec The Raconteurs, ce Super groupe qui a produit 2 des meilleurs albums de Rock de la dernière décennie, où Jack White est bien accompagné par des artistes de qualité.
Un Brendan Benson phénoménal mais très sous apprécié, comme le groupe d’ailleurs. Ils doivent se reformer pour qu’on apprécie ce genre de Live électrique !

Rage Against the Machine

Un phénomène musical des années 90 qui a fait son retour en 2007 mais qui s’est mis en arrêt depuis 2009 sans donner aucune raison, avec quelques rumeurs de retour en studio et de tournées. On aimerait bien les revoir encore pour leur révolte, leur énergie intarissable et leur engagement politique inexistant chez les artistes de cette époque.

R.EM.

Tout simplement car je veux voir un de mes groupes préférés sur scène, et savourer Losing my Religion et tant d’autres merveilles en Live, car rien ne dépasse la magie d’une chanson en Live d’un groupe qui maîtrise l’art du Show.

The Police

La voix et les lignes de basse de Sting ne sont brillantes qu’avec l’accompagnement fastueux de la guitare d’Andy Summers et Stewart Copeland à la batterie. Ne voudriez-vous pas assister à un concert de ce calibre ?

Oasis

Difficile de bosser avec ton frère surtout lorsque vous avez tous les deux un sale caractère, mais j’aimerai tant assister à un concert de la formation initiale de Oasis, pour leurs prestations Live et leur attitude Rock’n’Roll qui manque cruellement aux jeunes groupes. Pour revoir leurs disputes et improvisations, il faudrait une grande somme d’argent selon Noel, ce qui n’est pas impossible surtout avec l’arrêt des Beady Eye, le groupe de Liam post-Oasis.

Genesis

Un monument du Rock Progressif au début des années 70, avant de virer vers le Pop Rock et rencontrer un immense succès commercial. J’aimerai revoir la formation initiale avec Peter Gabriel, Phil Collins, Steve Hackett, Tony Banks et Mike Rutheford  pour nous produire un album  comparable à ce chef d’oeuvre de Selling England by The Pound.


Dire Straits

Après la séparation du groupe en 1993, Mark Knopfler a préféré les petits  concerts intimistes au grandes salles, mais si jamais le groupe qui a ébloui des générations se réforme, les stades du monde seront ravis d’accueillir des centaines de milliers de fans.

The Smiths

En 5 ans seulement, The Smiths a marqué à jamais la scène musicale mondiale, celle de la Grande Bretagne en particulier. Le groupe qui a influencé toute une génération d’artistes des années 90  et qui sera euphorique de retrouver Morrissey et Johnny Marr sur scène.

Led Zeppelin

Durant sa dernière visite au Maroc, Robert Plant ne voulait plus entendre parler de Led Zeppelin, mais les fans du monde entier rêvassent de le retrouver avec Jimmy Page, John Paul Jones et Jason Bonham pour remplacer son défunt père, comme c’était le cas en 2007. Mais on attend toujours.

Pink Floyd

Imagine, tu te réveilles un matin et on t’annonce que Roger Waters, David Gilmour et Nick Mason décide enfin de se réunir et de nous produire une ultime tournée. Difficile à croire, mais l’espoir fait vivre, et ces réformations nous font rêver.

6 reprises totalement inattendues

Après notre sélection des reprises orientales, je vous propose ce soir une autre liste de reprises. Vous allez découvrir, chers Vinyliens, des chansons que vous connaissiez interprétées d’une autre façon, reprise par des artistes connus mais qui ont une vision musicale différente de celle de l’interprète original. Car une chanson peut être vue de différentes perspectives, et cet article vous encouragera à savourer la musique de différentes manières.
Au final, ce qui importe le plus, est la vague de sentiments et de plaisir qu’une chanson peut nous procurer.

Sans trop tarder, voici 6 reprises totalement inattendues qui vont vous surprendre.

Patti Smith – Smells Like a Teen Spirit 

Patti Smith a cette capacité de s’approprier une chanson, et de l’interpréter d’une façon très personnelle tout en respectant l’artiste original. L’ultime preuve de ce talent exceptionnel est son album Twelve comportant 12 reprises, et que je vous recommande. Mais la reprise totalemment surprenante est certainement sa reprise du tube de Nirvana Smells like a teen Spirit. Patti Smith se permet de diminuer le tempo d’une façon draconienne, de supprimer le solo et les cris, et de se contenter d’un arrangement acoustique. Mais le résultat est vraiment exceptionnel, sa voix majestueuse vous emporte et vous fait redécouvrir la chanson et surtout les paroles.
Du Patti Smith tout simplement.

Bruce Springsteen – Stayin Alive.

Si vous vous demandez pourquoi appelle-t-on Bruce Springsteen « The Boss », cette reprise serait probablement une des réponses. The Boss a repeint un titre Disco en reproduisant une sublime version Jazz/Rock. La voix des frères Gibb qui vous faisaient danser laissent place à un arrangement méticuleux avec un intro acoustique, puis un solo de saxophone, un solo de guitare de Tom Morello et un retour au calme vers la fin, une reprise like a Boss. Bruce Springsteen a interprété plusieurs reprises lors de sa dernière tournée, et j’espère que celle là vous encouragera à écouter les autres.

The Raconteurs – Bang Bang 

Jack White et sa troupe nous ramènent aux années 60 avec leur reprise explosive de Bang Bang. Le son de guitares saturé et le chant agressif de Jack White métamorphosent la chanson, et on a plus qu’un petit brin de ce qu’était les versions de Cher ou Nancy Sinatra. Une version totalement différente mais qui ne manque pas de beauté.

Joe Strummer & Johnny Cash – Redemption Song

Joe Strummer et Johnny Cash qui reprennent une chanson de Bob Marley, ou quand 2 légendes reprennent une chanson d’une autre légende. Une rencontre de 3 mondes complètement différents montrant l’universalité de la musique et sa capacité de rapprocher les gens de différentes cultures. Le Country américain et le Punk britannique redonne une nouvelle image au Reggae Jamaiquais.
Le résultat est à la hauteur.

Marilyn Manson – Sweet dreams

Marilyn Manson est le genre d’artiste qui ne laisse guère indifférent, vous pouvez le haire, comme vous pouvez l’adorer, il peut vous faire peur, ou juste vous déranger. Et il peut aussi transformer radicalement un tube new wave dansant pour donner naissance à une chanson rock puissante et lugubre. Un talent imminent !

Frank Zappa –  Stairway to heaven

Frank Zappa était un génie de la musique et un maître de satire, et cette reprise de Stairway to heaven est l’exemple parfait de l’esprit de cet artiste hors paire. On ne peut pas oser jouer ce chef d’oeuvre si on a pas la folie et le talent de composition de Zappa. A la première écoute, on dirait que ça serait juste une connerie, en plus, le leader du groupe choisit ce moment pour prendre une pause et fumer une clope, laissant les autres membres s’amuser. Et puis on se dit que c’est pas si mal que ça, on commence à l’apprécier petit à petit, le solo s’approche, Frank se lève, on s’attend à ce que son talent de guitariste surgisse, et puis …. vous allez comprendre pourquoi cette reprise est si exceptionnelle, et pourquoi j’avais dit que Frank Zappa était un génie.

Top 10 : Chansons plagiées.

L’actualité musicale de ce mois a été marquée par la condamnation de Khaled pour plagiat sur son tube Didi qui a propulsé la carrière du roi du Rai. Sur cet article je vais vous présenter 10 chansons que vous connaissez certainement et qui sont plagiées (ou juste très similaires). La liste contient quelques-uns des plus grands groupes de l’histoire de la musique, donc attendez-vous à être choqués/déçus.

#10 Radiohead – Creep / Albert Hammond –  The Air That I Breathe

Quand on est débutant en musique, on essaie d’apprendre des anciens groupes, et des fois on s’en imprègne tellement qu’on produit un son très similaire aux chansons qu’on a écoutées ; c’est effectivement ce qui est arrivé à Radiohead. Si vous écoutez attentivement The Air That I breathe d’Albert Hammond (ou la version des Hollies) vous allez remarquer que les couplets sont des mêmes rythme et accords que le premier grand succès de Radiohead, qui ont dû partager les droits d’auteurs avec Albert Hammond même s’ils prétendent que cette « similarité » n’est qu’un pur hasard.

#9 Oasis – Shakermaker / The new seekers – I’d Like to teach the world to sing.

Bien que j’adore Oasis, je me dois et vous dois d’avouer que sur Shakermaker, Noel Gallagher a fait simplement un « copier-coller » de la mélodie de I’d like to teach the world to sing pour produire le deuxième single du groupe. Une faute de débutant peut être mais qui  a décrédibilisé l’un des meilleurs songwriters des 20 dernières années.
Les Oasis ont été contraints de verser une somme d’argent aux auteurs de « la version originale » (oui Shakermaker n’en est qu’une reprise moderne) et de les mentionner sur la pochette de l’album.

#8 The Chemical Brothers-Galvanize /Najat Aatabou- Hadi kdba bayna

Najat Aatabou n’inspire pas que Robert Plant. Lors du dernier match de Manchester City contre Fc Barcelone, le public marocain a été surpris d’entendre une chanson de Najat Aatabou à l’Etihad Stadium. Au fait ce qu’ils ont écouté était Galvanize de The Chemical Brothers qui ont copié religieusement le son de la chanson de la chanteuse marocaine pour bâtir autour leur hit. Ils ont dû payer une somme considérable à notre chanteuse marocaine (il le fallait).
C’est bel et bien le plus grand cas de plagiat d’une chanson marocaine à l’étranger (imaginez-vous en train de jouer à Need for speed sur la version de Najat Aatabou).

#7 Pink Floyd – Breathe / Piero Umiliani – Lady Magnolia

Aussi malheureux et sidérant que cela puisse paraitre, Pink Floyd figure sur cette liste ! Vous n’avez qu’à écouter le morceau de Piero Umiliani et vous en aurez la confirmation; vous allez immédiatement penser à Breath. La ligne de basse et la mélodie est presque la même. Vous pourrez chanter Breath sur Lady Magnolia. Mais on ne sait toujours pas si c’est un pur hasard (oui comme ce qu’allèguent tous les artistes sur cette liste) ou si Waters a copié deliberemment la chanson, ou encore s’ils se sont arranger pour résoudre ce dossier en amiable sans tracas médiatique.

#6 The Beatles – Come together / Chuck Berry – You can’t catch me

Peut-on être aussi prolifique et avoir tant de succès sans rien copier ? Difficile, voire impossible. Le plus grand groupe britannique des années 60 a modifié You can’t catch me de Chuck Berry pour « créer » Come together. Paul McCartney avoue s’être inspiré de cette chanson (ou « inspirer ») et qu’il a augmenté la puissance de la ligne de basse pour la rendre « meilleure ».
Pendant qu’on y est, il existe a un autre plagiat -tellement immonde que le terme plagiat parait anodin – d’une  autre chanson de Chuck berry. Il s’agit de Surf In Usa des Beach Boys.

#5 Pearl Jam – Given to fly / Led Zeppelin – going to California

Eddie Vedder écoute beaucoup du Led Zeppelin, ça c’est sûr, au point de composer une chanson similaire à Going to California. Une version électrique je dirai. Il pouvait simplement faire une reprise de leur façon comme Eddie sait bien le faire. Pour les fans de Led Zeppelin, ne vous indignez surtout pas -SPOILER ALERT- ils sont aussi sur la liste !

#4  George Harrison – My sweet lord / The Chiffons – He’s so fine

My sweet lord est l’une des chansons que j’ai adorée dès la première écoute, jusqu’au jour où j’ai découvert que ce n’était qu’un plagiat de He’s So fine des chiffons.
Harrison aurait copié involontairement la chanson des Chiffons, tel était le verdict du tribunal. ll a eu également à verser une somme pour le groupe et l’affaire fut close.

#3 Led Zeppelin Whole Lotta love/ Muddy Waters, Willie dixon – You need love

Plusieurs chansons de Led zeppelin sont sujettes aux polémiques de plagiat, la dernière étant Stairway to heaven, au point que des critiques les considérent comme étant le plus grand groupe de reprises (ni plus ni moins). Led Zeppelin se sont empiffrés de Blues, ce qui les a mené à copier des paroles ou des mélodies. Robert Plant l’avoue d’ailleurs, mais insiste sur le fait que le riff de la chanson est authentique (mais il est un peu proche de l’original quand même, vous ne trouvez pas ?). De toute façon, cela ne récuse pas le talent des membres du groupes, leur génie musical (même en copiant).

#2 Joe Satrian – If I could Fly / Coldplay – Viva la vida

Et si Viva la vida été plagiée ? En tout cas sur le morceau du guitar hero américain vous pouvez écouter à partir de la seconde 50 la version guitare électrique de Viva la vida, sauf que cet instrumental a été produit avant la sortie du tube planétaire du groupe britannique. En 2008, le guitariste a accusé le groupe de l’avoir plagié, une affaire conclue par un accord conciliant (comme dans la plupart des cas sur cette liste).

#1 Nirvana Come as you are / The killing jokes – Eighties/ The Damned – Life goes on

Je suis désolé de continuer à vous choquer mais Come As you are serait aussi un morceau plagié. En effet, Nirvana aurait copié le riff de la chanson Eighties du groupe anglais The killing jokes, cité par Dave Grohl comme une grande influence pour lui et pour le groupe.
Quand Kurt Cobain a été interrogé à ce propos, il affirmait n’avoir « jamais » écouté le morceau en question. Pour rendre l’histoire plus intéressante, on y ajoute un autre riff, celui de Life Goes on de The Damned, une version new wave vintage de ce que vous écoutez sur les 2 chansons précédemment citées. Ce qui est encore curieux et surprenant, c’est qu’aucun des 2 groupes britanniques n’a intenté une action en justice. (La mort subite de Kurt Cobain en serait peut être la cause). Une histoire qui mérite la première place de notre Top 10.

TOP 5 ROADTRIP SONGS

As many of you music junkies are travelling right now, this is the perfect time to present to you a little top 5 list of the best road and travelling songs that ever existed. These five pieces of art will make your trip far more exciting, they will magically make everything better. Whether if it’s the wind going through your hair, or the vibration of the engine of your car as the road stretches out in front of you while you’re having fun before even reaching your destination.

So fasten your seat belts, start your engine and press play.

 

Number 5:  Canned Heat – On The Road Again

If this is the first time you travel in the rain and snow, so does he. Incredibly badass harmonica and wicked vocals as well.

 

Number 4:  Red Hot Chili Peppers – Road Trippin’ 

Just in case if you’re reading this at home and not travelling, this one could actually make you unconsciously start packing. You never know, man. You never know..

 

Number 3:  Radio Moscow – 250 Miles

Not many of you are gonna recognize this one, and no Radio Moscow are not a Russian band, they’re a bunch of dudes from Iowa, USA. They play psychedelic rock. Definitely worth checking out.

 

Number 2:  Led Zeppelin – Ramble On

I don’t think I need to introduce this one, or else I would be really disappointed in you.

 

Number 1:  Iggy Pop – The Passenger

Okay why this one exactly? Hmm, I don’t really have a particular answer, but all I can tell you is that this beauty has been stuck in my head for years and it doesn’t look like it’s getting out soon.  It looks as if the trip is missing something, until I play it. I don’t usually have a « number one » song for something, but I’m gonna have to say that this is the one.

Enjoy!

Festival Mawazine : Conférence de presse de Robert Plant.

Le légendaire chanteur, Robert Plant, se produira ce soir, sur la scène OLM Souissi.La veille, il a animé une conférence de presse où il a répondu aux questions des journalistes.Vinylemag y était.

La conférence tant attendue de l’une des stars de la 13ème édition du festival Mawazine était le moment idéal pour plusieurs journalistes de poser des questions concernant Robert Plant, mais aussi Led Zeppelin, le groupe avec lequel il s’est hissé au sommet du monde du Rock.Mais il semblait que Plant n’en pouvait plus des questions à propos d’une éventuelle réunion du légendaire Led Zeppelin, et les organisateurs ont même annoncé aux journalistes que le chanteur britannique ne tolérerait pas plus de 2 questions sur ce sujet.

Plant semblait de très bonne humeur, et entama la conférence en saluant les journalistes en darija.Il a exprimé sa joie de se produire au Maroc, un pays qu’il adore et d’où il s’inspire depuis sa première visite en 1972.Avec les sons de son petit magnétophone , il a créé une ambiance joyeuse et décontractée.Une ambiance qui a soudainement changé avec une question d’un journaliste demandant l’avis de Plant sur les derniers propos de Jimmy Page concernant les rumeurs d’une futur réunion du groupe, et le fait que Robert « jouait » avec ça.La réponse du chanteur était assez dure et directe : » je pense qu’il a besoin de dormir, de bien se reposer, et de bien réfléchir ». Il a ajouté qu’ils étaient des frères et qu’ils ont passé de très bons moments, mais des fois ils ne se parlent  plus.

A propos de ces nouveaux projets et son prochain album, Plant a affirmé que la musique qu’il produit actuellement est un mélange des différents voyages qu’il a fait durant sa vie, inspirée par les lieux et aussi les magnifiques personnes qu’il a rencontré(it’s not about flous, it’s all about music). Il a salué les musiciens qui l’accompagne en les décrivant d’artistes qui ressentent la musique et touchent la finesse des mélodies.Des artistes, selon lui, qui ont une grande connaissance des musiques du monde.Notamment Justin Adams, le guitariste de son groupe The Sensational Space Shifters, qui a déjà produit 2 des albums de Tinariween ( et il a aussi collaboré avec Hoba Hoba Spirit sur leur album Nefs & Niya).

Evidemment, Plant a évoqué ces différents souvenirs au Maroc.En parlant de son premier voyage durant les années 70 pour fuir la vie de célébrité qu’il vivait avec Led Zeppelin, ou pour puisé dans la spiritualité de notre pays.A travers ces différentes visites, il a connu la musique locale, notamment Gnawa et la musique amazigh en évoquant le groupe amazigh Oudadene.Il a aussi parlé de son amour aux instruments marocains tels le Guembri qu’il a découvert particulierement à la place Jamaa Lfena.Plant a aussi ajouté qu’il n’était pas très connu au Maroc durant les années de gloire dans les années 70, les gens commencent à le connaître beaucoup plus, mais pas toujours avec les informations exactes : « Ah regarde,c’est celui des Pink Floyd ! ».L’amour de Robert Plant à notre pays était très ressenti aussi bien par sa grande connaissance de la musique marocaine mais aussi par les phrases en darija qui balançaient dans ces propos( Aji, Salam, skot,daba,…) , il est tellement imprénié par la culture marocain qu’il a annoncé qu’il était un « chrif » en parlant de sa musique.

 Sur notre question sur une éventuelle collaboration avec des artistes marocains, Plant  a répondu que c’était une idée dont il ne pense pas vraiment à ce moment, que ça pourrait être intéressante et il aimerait bien le faire.Mais qu’il n’aimait pas beaucoup le fait de prendre des chansons et de leur sortir de leurs contextes, il veut juste créer de la musique qu’il ressent.Même si ce choix n’est pas compris par plusieurs de ces fans et que d’autres ne comprennent pas vraiment ce qu’il fait et le traitent de « 7ma9 ».

Robert Plant est certes une légende de la musique, mais il reste un homme très ordinaire qui a un très bon sens d’humour.En lui demandant un autographe, Plant répondait avec un « khmstach  Dirhames ! », et il nous a annoncé que son prochain voyage au Maroc serait à Tiznit.