Archives pour l'étiquette Pink Floyd

1967 : l’éclosion du psychédélisme

Nous sommes au milieu des années 1960, le monde connait une vraie révolution culturelle suscitée par une envie de liberté d’une génération de jeunes qui n’ont pas connu l’horreur de la guerre mais qui a grandit au milieu d’une société de crainte, de conformisme excessif et de scandales qui ont coupé les liens entre la jeunesse et le système.

Les mouvements de jeunes du milieu des années 60 scandaient la paix, l’amour et la lutte pour droits civiques. Ils exprimaient leurs revendications de diverses façons, de la peinture, du cinéma mais la musique était le moyen le plus fort et retentissant. 

Au même moment, la jeunesse de l’époque a commencé à s’essayer de plus en plus aux drogues de tous genres, du cannabis au LSD, et cette collision entre ces deux mondes a engendré un style musical difficilement définissable, mais facilement distinguable par son atmosphère hallucinante, son expérimentation qui a poussé les artistes à incorporer des sonorités « exotiques » ou des instruments électroniques, et aussi des paroles mystérieuses et hors du commun.

La musique psychédélique existait bien avant 1967, mais durant cette année, le monde de la musique connaîtra une éclosion créative faramineuse  qui le marquera à jamais. Le début était avec le concept album des Beatles Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Bandconsidéré par plusieurs critiques comme l’album le plus abouti du groupe et le premier album psychédélique. Un album qui a rapidement influencé toute la génération de musiciens qui va nous offrir une année musicale mémorable avec des albums qui ont laissé une trace éternelle dans la mémoire musicale. 

1967 a été marqué par les premiers albums de légendes de la musique tels que The Doors et Jimi Hendrix, la sortie de chefs d’oeuvre des Pink Floyd, The Rolling Stones, Cream ou Jefferson Airplane. 50 ans après, ces albums nous font rêver, nous intriguent par leur qualité et nous oreilles exaltent aux mélodies des chansons qui se font éternelles.

Bonne écoute ! 

10 groupes qu’on aimerait voir se reformer pour un concert

2016 ne serait pas une année normale pour les amateurs du Rock avec le retour de la formation légendaire des Guns’N’Roses sur scène. Une nouvelle qui fait rêver chaque fan, et qui nous fait penser aux éventuelles réformations que nous aimerions tant voir, surtout avec des groupes dont les membres sont d’un âge considérable et avec la récente série de décès des légendes de la musique.

Dans cet article, je présenterai une liste -subjective- des groupes que j’aimerai voir se réunir de nouveau et assister à un de leurs concerts, car des légendes comme celles-ci méritent d’être vues ensemble sur scène au moins une fois dans la vie.

The Raconteurs

En pensant à Jack White, on fait souvent référence à The White Stripes, mais j’aimerai plus qu’il reprenne la route des tournées avec The Raconteurs, ce Super groupe qui a produit 2 des meilleurs albums de Rock de la dernière décennie, où Jack White est bien accompagné par des artistes de qualité.
Un Brendan Benson phénoménal mais très sous apprécié, comme le groupe d’ailleurs. Ils doivent se reformer pour qu’on apprécie ce genre de Live électrique !

Rage Against the Machine

Un phénomène musical des années 90 qui a fait son retour en 2007 mais qui s’est mis en arrêt depuis 2009 sans donner aucune raison, avec quelques rumeurs de retour en studio et de tournées. On aimerait bien les revoir encore pour leur révolte, leur énergie intarissable et leur engagement politique inexistant chez les artistes de cette époque.

R.EM.

Tout simplement car je veux voir un de mes groupes préférés sur scène, et savourer Losing my Religion et tant d’autres merveilles en Live, car rien ne dépasse la magie d’une chanson en Live d’un groupe qui maîtrise l’art du Show.

The Police

La voix et les lignes de basse de Sting ne sont brillantes qu’avec l’accompagnement fastueux de la guitare d’Andy Summers et Stewart Copeland à la batterie. Ne voudriez-vous pas assister à un concert de ce calibre ?

Oasis

Difficile de bosser avec ton frère surtout lorsque vous avez tous les deux un sale caractère, mais j’aimerai tant assister à un concert de la formation initiale de Oasis, pour leurs prestations Live et leur attitude Rock’n’Roll qui manque cruellement aux jeunes groupes. Pour revoir leurs disputes et improvisations, il faudrait une grande somme d’argent selon Noel, ce qui n’est pas impossible surtout avec l’arrêt des Beady Eye, le groupe de Liam post-Oasis.

Genesis

Un monument du Rock Progressif au début des années 70, avant de virer vers le Pop Rock et rencontrer un immense succès commercial. J’aimerai revoir la formation initiale avec Peter Gabriel, Phil Collins, Steve Hackett, Tony Banks et Mike Rutheford  pour nous produire un album  comparable à ce chef d’oeuvre de Selling England by The Pound.


Dire Straits

Après la séparation du groupe en 1993, Mark Knopfler a préféré les petits  concerts intimistes au grandes salles, mais si jamais le groupe qui a ébloui des générations se réforme, les stades du monde seront ravis d’accueillir des centaines de milliers de fans.

The Smiths

En 5 ans seulement, The Smiths a marqué à jamais la scène musicale mondiale, celle de la Grande Bretagne en particulier. Le groupe qui a influencé toute une génération d’artistes des années 90  et qui sera euphorique de retrouver Morrissey et Johnny Marr sur scène.

Led Zeppelin

Durant sa dernière visite au Maroc, Robert Plant ne voulait plus entendre parler de Led Zeppelin, mais les fans du monde entier rêvassent de le retrouver avec Jimmy Page, John Paul Jones et Jason Bonham pour remplacer son défunt père, comme c’était le cas en 2007. Mais on attend toujours.

Pink Floyd

Imagine, tu te réveilles un matin et on t’annonce que Roger Waters, David Gilmour et Nick Mason décide enfin de se réunir et de nous produire une ultime tournée. Difficile à croire, mais l’espoir fait vivre, et ces réformations nous font rêver.

Acoustica : Reprises Rock/Metal en guitare classique

Ce soir, nous allons découvrir ensemble une autre facette de quelques classiques du Rock et Metal. Avec des reprises instrumentales splendides en guitare classique.

La guitare classique apporte un lyrisme ambiant à des chefs d’oeuvre modernes, avec une touche magique de guitaristes qui déclenche un effet magique sur nos petites oreilles avec leur jeu somptueux tout en nous poussant à chantonner en parallèle.

Laissez-vous aller sur le son chaleureux de la guitare classique et accédez à un monde de rêverie sur le son de vos chansons préférées en version guitare classique.

Bonne écoute !

David Gilmour, 71 ans de finesse

Il y a 70 ans jour pour jour, naissait un des meilleurs artistes contemporains, celui qui fait vibrer les émotions avec chaque note de guitare, la source de la magie musicale des Pink FloydDavid Jon Gilmour.

Le natif de Grantchester a bâtit sa légende avec Pink Floyd et sa contribution prodigieuse à l’oeuvre du groupe avec ses arrangements musicaux éclectiques, sa voix transcendante et ses solos majestueux venus d’un autre monde.

Pour fêter les 70 ans de ce génie, Je vous propose une playlist de quelques chansons où la contribution de Gilmour reste majeur, que ça soit avec son groupe Pink Floyd ou sa carrière solo. Avec des mélodies gracieuses, des solos qui figent le temps et une intelligence musicale inégalable. Une liste qui ne donne qu’une petite idée sur un des artistes les plus influents au monde.

Joyeux anniversaire David Gilmour !

Playlist : Immersion spatiale

Après une longue semaine de travail, la plupart de nous cherche un moment de confort loin du tracas. Il y a ceux qui préfèrent un dépaysement total, et d’autres qui restent à la maison pour se reposer et se créer un monde propre à eux. VinyleMAG vous offre une combinaison parfaite de ces deux choix avec une playlist qui vous lancera dans un voyage intersidéral multidimensionnel vers l’espace tout en restant sur son canapé.

Pour bien commencer le voyage, il faudrait se mettre devant son ordinateur, mettre un casque -si possible- et lancer la playlist en plein écran.

Notre voyage commence à la station spatiale #5 avec un son sonnant les prémices du Hard Rock. Une musique poignante qui lancera la célèbre Space oddity de David Bowie, une chanson qui marquera la coupure du lien avec la Terre pour se lancer définitivement dans notre immersion à travers l’univers. Un voyage qui nous prendra à Planet Caravan -la vidéo mérite une concentration totale avec le son-, ensuite nous plongeant encore plus loin dans l’univers au point de perdre toute notion d’espace et temps avec Space Cadet et la sublime vidéo hypnotique qui l’accompagne. Imaginez-vous au milieu de nulle part avec votre petite navette spatiale découvrant les planètes et les étoiles avec Interstellar Overdrive. Après une rivée au côté de Neptune et ces lunes, lancez-vous à la découverte de ce soleil froid oublié au milieu de l’espace que personne ne l’a découvert avant vous. Vous avez atteint un niveau tellement inconnu que vous vous trouvez devant une étoile errante de Portished, et votre immersion est tellement profonde que vous vous rendez compte que l’espace n’est qu’un bruit. 6 minutes après vous faîtes même la découverte d’extraterrestre. Pour finir votre voyage-qui peut être irréversible- en beauté avec la magie de Hans Zimmer.

Bonne écoute !

PS : Cette playlist doit être consommée toute seule, toute interférence avec d’autres substances pourra causer la perte de mémoire (entre autres).


 

Playlist : Oriental covers

La musique occidentale s’est beaucoup imprégnée des sonorités orientales pour enrichir ses mélodies. Dans un autre sens, beaucoup d’artistes du moyen-Orient s’inspirent de la musique occidentale, et des fois ce mélange peut donner naissance à des bijoux sonores.

Sur cette playlist, je vous propose une sélection de reprises orientales de titres très connus. Des adaptations où le luth accompagne la guitare et où les tambours remplacent la batterie. Vous trouverez des tubes de Rock, Blues, Punk et Pop chantés en arabe ou anglais avec une touche purement orientale, par des artistes originaires de l’Iran au Maghreb.

Rachid Taha – Rock The Casbah

Par son esprit, sa façon de chanter et son aptitude sur la scène, Rachid Taha est plus proche du Punk Rock qu’autre chose. Il se définit lui même comme étant un rockeur. Sur son album Tékitoi, le chanteur algérien rend hommage à ces idoles, The Clash, avec une reprise majestueuse du classique Rock The Casbah, en arabe et avec des instruments orientaux. Sur cette vidéo, Rachid Taha est accompagné par Mick Jones, le guitariste des Clash qui a énormément apprécié cette version unique. Joe Strummer serait du même avis s’il était vivant.

Orchestre National de Barbès – Sympathy for the devil

Un des précurseurs de la fusion maghrébine, l’orchestre national de Barbès nous offre une version envoûtante de Sympathy for The Devil des Rolling Stones. Peu d’artistes ont eu le privilège d’avoir le droit de reprendre une chanson des Stones, l’ONB a pu l’acquérir et produire une version Rai-Rock énergétique et exotique.

Hayajan – Comfortably Numb

le groupe Hayajan et son leader Alaa Wardi (oui, le lien avec Pink floyd est assez naturel) nous offre une version hallucinante du chef d’oeuvre Comfortably numb. Avec la voix enivrante de Alaa et la maîtrise musicale des membres du groupe, cette version nous transporte au monde psychédélique des Pink Floyd sur des vagues de poésie arabe.

Shefita and Sebbaba – Karma Police

Une reprise originale du morceau de Radiohead, interprétée par le duo israélien Shefita and Sebbaba qui ont complètement métamorphosé la chanson. Le résultat est plutôt impressionnant et charmant.

Farhad Besharati – Hotel California

L’artiste iranien Farhad Besharati a donné un autre aspect au titre des Eagles en le jouant sur le Kanun, un instrument purement oriental qui a ajouté de la magie à un morceau qu’on croyait parfait. 

Natacha Atlas – I put a spell on you

Avec ses reprises, Natacha Atlas a réussi à rapprocher l’occident de l’orient par le biais de la musique. Sa version du classique du Rythm & Blues « I put a spell on you » est l’exemple du savoir faire de cette artiste d’origine anglo-égyptienne. On a droit à une belle chanson du Percusion & Blues.

Mahmut Abi & Sevda – Yesterday

Après le Maghreb, l’Iran et l’Arabie, on découvre une reprise qui nous vient de la Turquie du célèbre morceau des Beatles Yesterday.

Ahmed Alshaiba – Smooth Criminal

Vous connaissez sans doute la reprise Rock d‘Alien and farm de Smooth Criminal, aujourd’hui vous découvrirez la version arabe du classique de Michael Jackson. Le luth et la percussion orientale insuffle un goût différent à la chanson qu’on savoure d’une autre façon.

MC Rai – Everybody Hurts

J’ai beaucoup écouté ce morceau de R.E.M. et je n’avais jamais pensé qu’on pourrait le reprendre de cette façon, une surprise agréable, à l’image de toutes les reprises de cette playlist.

Robert Plant and the Sensational Space Shifters – Black Dog

Robert Plant reprend son propre morceau d’une façon totalement différente. Au début j’ai pensé à mettre la version orientale de Kashmir, mais cette version de Black Dog est plus surprenante avec un rythme purement marocain.