Archives pour l'étiquette Psychedelic

Escapades musicales #1 : 70’s Anatolian Rock

Pour nos escapades musicales, nous vous proposons de sortir des sentiers « classiques » et de découvrir les productions musicales de tout part du monde. Nous nous éloignerons des grandes productions et des tubes internationales pour nous livrer à des voyages qui vous ferons revivre des époques musicales et vous faire voyager dans des contrées éloignées.

Pour cette première édition, nous mettons le cap vers la Turquie des années 70. Un pays en pleine ébullition sociale, culturelle et politique. Les jeunes de l’époque ont trouvé refuge dans un mélange de Rock venu de l’occident et des rythmes anatoliens , entre la groove de la basse et la sensibilité du saz. Le Rock turque était en général une musique engagé qui exprime les revendications des jeunes à travers des figures, qui sont maintenant légendaires, tels que Barış Manço, Cem Karaca et Selda Bağcan Le style musical produit à partir des années 60 était d’abord influencé par le Garage Rock et Twist, mais les artistes turques ont petit à petit créé différents styles qu’on peut regroupé dans le genre générique d’Anatolian Rock – Le Rock de l’Anatolie- bien que les productions des années 70 et 80 sont très diversifiées et vont du Folk, Rock Psychédélique ou même du Rock progressif.

Le Rock Anatolien a été poussé à l’oublie à partir de la fin des années 80, mais dernièrement, des initiatives ont fait revivre cette musique et la faire découvrir au plus jeunes. J’ai été personnellement introduit à ce genre à travers le formidable groupe turco-néérlandais Altın Gün, qui depuis 2017 reprend des classiques de cette époque et les fait jouer de façon plus moderne à un public de plus en plus grand. Une formule qui marche, puisque le groupe est parmi les groupes émergents de la scène mondiale de ces 2 dernières années en jouant des concerts à guichets fermés partout dans le monde -d’ailleurs, c’est la seule exception de la playlist-. Ainsi que la chaîne Youtube Anatolian Rock Revival Project qui déniche des pépites du Rock Anatolien et la partage en y ajoutant un côté visuel artistique qui donne à nouveau souffle à cette musique tellement chaleureuse et créative.

Je vous laisse découvrir par vous même la richesse du Rock Anatolien à travers une playlist de 15 chansons où j’ai essayé de synthétiser au mieux les différents courants musicaux de l’époque et de partager avec vous des pépites qui s’ajouteront sûrement à vous playlists qui manquent probablement de fraîcheurs.

Bonne écoute !

1967 : l’éclosion du psychédélisme

Nous sommes au milieu des années 1960, le monde connait une vraie révolution culturelle suscitée par une envie de liberté d’une génération de jeunes qui n’ont pas connu l’horreur de la guerre mais qui a grandit au milieu d’une société de crainte, de conformisme excessif et de scandales qui ont coupé les liens entre la jeunesse et le système.

Les mouvements de jeunes du milieu des années 60 scandaient la paix, l’amour et la lutte pour droits civiques. Ils exprimaient leurs revendications de diverses façons, de la peinture, du cinéma mais la musique était le moyen le plus fort et retentissant. 

Au même moment, la jeunesse de l’époque a commencé à s’essayer de plus en plus aux drogues de tous genres, du cannabis au LSD, et cette collision entre ces deux mondes a engendré un style musical difficilement définissable, mais facilement distinguable par son atmosphère hallucinante, son expérimentation qui a poussé les artistes à incorporer des sonorités « exotiques » ou des instruments électroniques, et aussi des paroles mystérieuses et hors du commun.

La musique psychédélique existait bien avant 1967, mais durant cette année, le monde de la musique connaîtra une éclosion créative faramineuse  qui le marquera à jamais. Le début était avec le concept album des Beatles Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Bandconsidéré par plusieurs critiques comme l’album le plus abouti du groupe et le premier album psychédélique. Un album qui a rapidement influencé toute la génération de musiciens qui va nous offrir une année musicale mémorable avec des albums qui ont laissé une trace éternelle dans la mémoire musicale. 

1967 a été marqué par les premiers albums de légendes de la musique tels que The Doors et Jimi Hendrix, la sortie de chefs d’oeuvre des Pink Floyd, The Rolling Stones, Cream ou Jefferson Airplane. 50 ans après, ces albums nous font rêver, nous intriguent par leur qualité et nous oreilles exaltent aux mélodies des chansons qui se font éternelles.

Bonne écoute ! 

Currents, the new Tame Impala album

 

A new album released two days ago from the psychedelic hypno-groove melodic rock music band Tame Impala came up to revive the psychedelic music scene with a hallucinating album cover.
Composed by magic and passion  in Kevin Parker‘s home studio and he tried for the first time to mix the music by himself.

He gave born to « Let It Happen »,He said and i quote « it’s about finding yourself always in this world of chaos and all this stuff going on around you and always shutting it out because you don’t want to be part of it. But at some point, you realize it takes more energy to shut it out than it does to let it happen and be a part of it. »
As for « Eventually », it concerns « knowing that you’re about to damage someone almost irreparably, and the only consolation you get is this distant hope that they’ll be alright eventually, because you know they aren’t going to be now or soon. »

Track List:

No. Title Length
1. « Let It Happen » 7:46
2. « Nangs » 1:47
3. « The Moment » 4:15
4. « Yes I’m Changing » 4:30
5. « Eventually » 5:19
6. « Gossip » 0:55
7. « The Less I Know the Better » 3:38
8. « Past Life » 3:47
9. « Disciples » 1:48
10. « ‘Cause I’m a Man » 4:01
11. « Reality in Motion » 4:12
12. « Love/Paranoia » 3:06
13. « New Person, Same Old Mistakes » 6:02

 

Here’s the first song of the album « Let it Happen ».