Archives pour l'étiquette Visa for music

10 Artistes à ne pas rater au Visa For Music 2016

Visa For Music, le 1er salon des musiques d’Afrique et du Moyen-Orient, revient pour sa troisième édition avec une programmation de Showcases riche et variée et il n’en a pas l’étrenne ! Des concerts qui sont l’occasion pour voir ses artistes préférés se produire en Live et aussi faire de jolies découvertes musicales.

VinyleMAG, comme lors de chaque édition, vous fait sa liste de prédilections.
Bien que le choix s’avère difficile avec la participation de plus de 50 groupes -soigneusement choisis par les organisateurs selon un processus bien étudié- voici notre (LA) sélection incontournable : 

1 – Jadal : Mercredi à 22H30 au Théâtre Mohammed V

Un des groupes les plus attendus de cette édition, surtout après leur passage mémorable au Boulevard de 2015. Jadal est désormais une référence régionale de la Pop-Rock.
Pour découvrir leur dernier album et savourer leur meilleurs tubes, rendez-vous mercredi 16 Novembre !

2 – Labess : Samedi à minuit au Théâtre Mohammed V

Avec sa voix grave, ses poésies percutantes, le mariage réussi de la Rumba et Chaâbi algérien, le groupe de Nedjim Bouizzoul est un des plus connus de la scène contemporaine maghrébine. Une discographie qui vaut le détour et surtout un concert à ne pas rater !

3 – Betweenatna : Jeudi 23h30 à la salle La Renaissance :

Vous n’allez quand même pas rater le passage du meilleur groupe au monde à Rabat ! Une ambiance folle, du Punk sur un fond décalé. « l7ay7a ghatnoud »

4 – The Dizzy Brains : Vendredi 23h30 à la salle La Renaissance :

Un groupe Punk malgache qui crie leur rage à la Iggy Pop et qui visiteront le Maroc pour la première fois, ceci ne suscite-t-il pas votre curiosité ? Cette vidéo vous donnera envie d’acheter votre ticket de concert, alors!

5 – 47SOUL : Jeudi à 22h00 au théâtre Mohammed V

Le collectif palestien a inventé ce qu’on peut appeler la Debka électronique avec un son solide très kitsch. Ils vous feront danser.
Un groupe à découvrir !

6 -Othman El Kheloufi : Jeudi à 17h30 à La salle La Renaissance.

Amateurs de Jazz et de musique marocaines, le concert de l’excellent saxophoniste Othman El Kheloufi est à ne pas rater sous aucun prétexte ! Du Jazz Beldi qui mérite d’être plus connu sur la scène musicale locale.

7 – Nabalüm : Samedi à 20h30 à la salle La Renaissance.

Avec une voix envoûtante et sa soul africaine chaleureuse, Nabalüm vous invite à un voyage au coeur de l’Afrique. Elle est connue aussi par sa présence scénique imposante. Tous les ingrédients seront alors présents pour un concert mémorable.

8 – Temenik Electric : Vendredi à 23 h au théâtre Mohammed V

Du Rock avec ses riffs puissants et du Rai avec ses sonorités maghrébines, le style de Temenik Electric rappelle un peu celui de Rachid Taha mais avec une touche spéciale, plus moderne et électrique.

9 – Bongeziwe Mabandla : Vendredi 18 au café La Renaissance

Bongeziwe est un chateur sud-africain avec une voix au timbre particulier, un folk africain frais, une soul africaine sublime et surtout des chansons touchant de près les peuples africains, de Tanger à Cape Town.

10 –  Doueh Cheveu : vendredi 22h30 à la salle La Renaissance.

Ce virtuose de la guitare originaire du sud du Maroc vous enchantera avec un son atypique, une maîtrise unique. En l’absence d’un live sur youtube, venez le vivre vous même !

Visa For Music 2016 : Le programme

Plus qu’une semaine pour décrocher votre Visa For Music et partir à la découverte d’un magnifique registre musical des pays d’Afrique et du Moyen-Orient !  Pas besoin de parcourir des kilomètres, réservez votre billet pour Rabat et venez cajoler votre ouïe.. Des artistes marocains, ainsi que d’autres venus du monde entier seront présents sur scène rien que pour vous. Vous avez le choix entre la salle de la Renaissance, le café ou bien le Théâtre Mohammed V, pour finir en beauté La Table du Terminus.


Mercredi 16 novembre :

Théâtre Mohamed V       : Sekouba Bambino-19h30 /  Hicham Telmoudi-20h30 /  Karyna Gomes-21h30  / Jadal-22h30

La Table du Terminus        : Do Moon-00h00 / Love N Live-01h00      


Jeudi 17 novembre :

La Renaissance (Le café)  : Alaa Zouiten-18h00  / Africa United-19h00 / Jah Bongo & Zion Rock-20h00

La Renaissance (La salle) : Othman El Kheloufi-17h30 / Vox Sambou-18h30 / E.SY Kennenga-20h30 /

Ghoula-22h30 /  Betweenatna-23h30

Théâtre Mohamed V       : Virginia Guantanamera-19h30 / Ahaddaf Quartet-21h00 / 47Soul-22h00 /

Bargou 08-23h00

La Table du Terminus          : Kyekyeku-00h00 / Dj Gamra-1h00      


Vendredi 18 novembre :

La Renaissance (Le café)  : Bongeziwe Mabandla-18h00  / Wachmn’hit-19h00 / Sahad & The Nataal Patchwork-20h00

La Renaissance (La salle) : Amine & Hamza-17h30 / Ali Khattab 18h30 / Yacine & The Oriental Groove-20h30 / Doueh Cheveu-22h30 /  The Dizzy Brains-23h30

Théâtre Mohamed V       : Fatima Tachtoukt-19h30 / Urbain Phileas 21h00 / Carlos Lopes-22h00 / Temenik Electrik-23h00

La Table du Terminus         : Labelle-00h00 / Super Afro party-01h00     


Samedi 19 novembre :

La Renaissance (Le café)  : Rif Experience-18h00  / Generation Taragalt-19h00 / Amanr De Kidal-20h00

La Renaissance (La salle) : Kyekyeku-17h30 / H-Name-18h30 / Nabalüm-20h30 / Kiriss-22h30

Théâtre Mohamed V       : Jokko-20h00 / Ba Cissoko-21h00 / Inna Modja-23h00 /  Labess-00h00

La Table du Terminus         : Ibaaku-01h00     


VFM n’est pas que musique, c’est aussi une plateforme d’échanges, de rencontre et d’apprentissage, c’est pour cela que sont programmées chaque année des conférences, ateliers, tables rondes etc. Entre Goethe Institut et Villa des Arts pendant la journée, les conférences de VFM tourneront autour de thèmes en lien avec la musique , la production musicale, scène culturelle..

Les ateliers auront lieu au Hiba Lab, ou à la Salle Gérard Philipe de l’Institut Français de Rabat :

  • Atelier d’introduction à la production musicale : prise de son et mixage
  • Formation en production et management d’artistes
  • Développer votre projet musical à l’international

Vous tirerez parti d’un large panel d’outils et d’informations, et d’une expérience courte mais productive et bénéfique ! A tous les mélomanes, amateurs de bonne musique et de culture, venez entendre les œuvres mélangeant musiques d’Afrique et de Moyen-Orient, pour le plus grand plaisir de vos oreilles.

VFM 2016 : LABESS sur la première liste des participants révélée

Rabat accueillera du 16 au 19 novembre prochain, la 3ème édition du salon de la musique de l’Afrique et du Moyen Orient, Visa For Music.

Les préparatifs sont déjà en cours pour une édition qui s’annonce exceptionnelle, avec une première liste d’artistes retenus pour animer les Showcases de la prochaine édition. Une liste riches et éclectiques comme les organisateurs nous ont habitué lors des éditions précédentes. 15 artistes dont plusieurs noms connus pour le public marocain, à l’instar des Meknassis d’H-Kayne et le groupe Montréalais d’origine algérienne Labess.

Une autre liste de 15 artistes verra le jour prochainement pour compléter le menu des Showcases de la prochain édition de Visa For Music.

Voici ci-dessous, la liste annoncée des artistes/groupes retenus :

Labelle
Yacine & the Oriental Groove
47SOUL
HKayne
Freeklane
Africa United
Labess
Ghoula
Fatima Tachtoukt
Ali Khattab
Ibaaku
Carlos Lopes
E.sy Kennenga
Bongeziwe Mabandla
Karyna Gomes

Visa For Music : Une première soirée haute en couleurs.

Hier soir a eu lieu l’ouverture officielle du festival Visa For Music au Théâtre Mohamed 5, à Rabat. Après un mot du ministre de la culture ainsi que du président du festival, la soirée, qui s’annonçait haute en couleurs, commença, avec, au programme :

Du oud marocain avec Said Chraibi :

C’était bien avec les nuances classiques du Oud marocain que la soirée a commencé. Reconnu mondialement par les amateurs de luth, Said Chraibi, son magnifique orchestre, ainsi que les deux chanteuses les accompagnant nous ont transportés vers un monde digne des contes des Milles et Une Nuits. De chansons espagnoles reprises en arabe aux sons classiques marocains mêlant Andaloussi et Soufi, les musiciens ont enveloppé le public entier d’une aura mystique.

Des sons caribéens avec Créole :

Ouuh, c’est qu’ils avaient mis le feu sur scène Créole ! Ce groupe nous venant tout droit de Colombie ferait danser même les plus grincheux d’entre nous. Dès les premières notes, le public se retrouva au milieu d’un île à l’ambiance festive et non pas à l’intérieur d’un théâtre Rbati. Portée par les sons de guitare, mandoline ou encore percussions, la musique de Créole était une bouffée de fraîcheur, autant pour le public essoufflé que pour les artistes qui débordaient de bonne humeur et qui nous ont régalés, non seulement avec de la bonne musique, mais aussi avec des chorégraphies aussi loufoques les unes que les autres.

Du Blues avec Blick Bassy :

Cet artiste résidant en France et aux racines camerounaises  nous prouva, pendant la soirée du 11 Novembre, que la magie existait bel et bien dans notre monde.  Acapella, ou bien accompagné de son banjo ou de sa guitare, Blick Bassy fût un vrai plaisir pour nos oreilles. Sa musique minimaliste et sa voix indescriptible coupèrent le souffle du public et le mirent en transe.

Du Rock alternatif arabe avec Cairokee :

La soirée se finit en beauté avec le groupe égyptien Cairokee.  Pour leur première fois au Maroc, le groupe a fait bouger la salle entière au rythme de sa musique. Et en plein milieu de leur show, surprise ! Ils reprennent la fameuse chanson de Rachid Taha, Khaled et Faudel, « Abdel Kader » , et toute la salle est en feu. Nous avons aussi eu l’occasion de discuter avec le batteur du groupe qui nous a dit à quel point ils étaient heureux d’enfin se produire au Maghreb, spécialement au Maroc, qu’ils considèrent un pays au patrimoine musical riche et diversifié. Ceci fût aussi pour eux l’occasion d’interagir avec leur public marocain qu’ils savaient ouvert à leur style artistique décalé.

Cette soirée fût le début d’un festival riche en cultures et en couleurs, qui sera, sans aucun doute, tout aussi réussi que sa première édition de l’année dernière.

Visa For Music 2015 : Les 10 artistes à ne pas rater !

Visa For Music est de retour cette année pour sa deuxième édition, avec, encore une fois,  des artistes dont la musique vous coupera le souffle et vous laissera pantois.

En cette occasion, nous vous présentons la liste de nos dix artistes coup de cœur:

1- Cairokee:

Groupe égyptien qui fêtera son douzième anniversaire en ce mois de Novembre, Cairokee est un des premiers groupes de musique alternative arabe à voir le jour. Découvrez les avec leur chanson Kol haga beta’ady :

2- Autostrad:

Autostrad est un groupe indie créé en 2007 et nous venant tout droit de Jordanie. Puisant ses influences du rock, en passant par le funk ou encore le reggae, Autostrad s’est créé un nom dans la scène musicale arabe.

3- Egyptian Project:

Egyptian Project, venant directement d’Egypte, mélange entre le hip-hop, la musique classique et la musique du Nil.  Son art fera voyager vos sens.

4- ElContainer:

Groupe de rock palestinien, ElContainer Band vous fera danser rythme de sa musique qui varie entre le rock alternatif, le punk et le rap. Chantant en arabe comme en anglais, leur musique est énergique et ne vous laissera pas indifférent.

5- Alsarah & The Nubatones:

De nationalité soudanaise, mais vivant à New York, Alsarah & The Nubatones est une formation qui fait de la rétro-pop nubienne.  Entre les rythmes de Jazz et de Soul, leur art est un mélange coloré de cultures qui vous fera oublier le temps.

6 -Kel Assouf:

Signant « fils de l’éternité » en Tamasheq, Kel Assouf est un groupe Touareg formé en Belgique qui expérimente des sons modernes tout en s’imprégnant de la musique du désert avec une musique hypnotique qui vous fera transporter au coeur du Sahara, avec son charme et ses mystères.

7 – Sidi Bémol:

Avec un nouvel album tout juste sorti en 2015, cet éternel rebelle se réinvente à chaque disque avec l’incorporation de nouvelles sonorités Jazz et Tziganes au mélange de Châabi, Gnawa, Melhoune, Rock, Blues et Funk dont il est un maître. Avec des textes engagés et une ambiance décalée, le groupe de Sidi Bémol vous promet un concert inoubliable.

8 – Houassa

Du Punk à la sauce marocaine, Haoussa défie toutes les règles et nous propose des performances scéniques uniques, des concerts intenses, en chantant les problèmes de société d’une façon satirique mais engagée. Avec des chansons comme L’Hal Casawi, Al Wada3 et L’ftikhabate, Haoussa vous fera vibrer et danser.

9 – Ilhaam Project

Entre sons aériens et riffs puissants, Pop-World et électro quantique, Ilhaam Project nous offre une nouvelle expérience d’écoute révolutionnaire. La voix sublime de Nina combinée à la musicalité d’Omri créent une ambiance unique qui se réinvente à chaque prestation scénique. Le duo, qui vient de sortir un nouveau EP « Infinity – Risinig – Sun« , vous offrira une expérience trippante au théâtre national Mohammed V

10 – Djamawi Africa 

Créé en 2004, Djamawi Africa est l’un des groupes les plus en vogue sur la nouvelle scène algérienne. Le groupe propose des spectacles haut en couleurs et à l’énergie festive contagieuse. Avec des titres comme Hchich & pois chiche et Bezzef, le groupe a gagné en popularité en Algérie mais aussi dans les pays du Maghreb, et sera ravi de rencontrer un public marocain enthousiaste.

Et encore une deuxième …

Visa for music, premier marché des musiques d’Afrique et du Moyen-Orient, où artistes, professionnels de la musique et tout mélomane passionné, du monde entier, se donnent à coeur joie, revient pour une deuxième édition après le succès fulgurant de celle qui précède. 

Cette année Visa for music se déroulera entre le 11 et le 14 novembre à Rabat et prévoit un programme aussi surprenant et cosmopolite que celui de l’édition précédente avec plus de 40 showcases, 5 conférences, 4 projections et un salon professionnel !

Le Maghreb prendra, bien évidemment, part de cette célébration enchanteresse avec la formation Nadia Khaless Trio, qui puise ses racines de la Tunisie et du Maroc, un périple Andalous avec Al-Mu’tamid, the king of the Al-Andalus (Portugal/Espagne/Maroc), le sensationnel Imed Alibi (Tunisie), les Algériens de Djmawi Africa et le Gabacho Maroconnection dont les membres sont marocains, espagnols et français.
La surprise de l’année serait probablement Sidi Bémol, un groupe excentrique (rien que le nom en dit beaucoup) venant de l’Algérie.

Visa for music peut être perçu aussi, comme un GRAND atelier de métissage culturel, de mélanges d’influences allogènes plus improbables et plus barjots que ceux de Howtobasicla preuve :  Jemimah Sanyu and unit 446 (Ouganda), Moh! Kouyate (France/Guinée), Maya Kamaty (Île de la Réunion) et Alsarah & The Nubatones (Soudan), Wesli (Haïti/Canada), Addis Acoustic Project (Éthiopie) et le rappeur burkinabè Smockey, se produiront aussi le Novembre prochain dans la capital.

Cette édition sera également marquée par la présence du prodigieux groupe de rock indé jordanien Autostrad ainsi que d’autres participants issus des quatre coins de la planète, tels que : Egyptian Project (France/Egypte), Cairokee (Egypte), Elcontainer Band (Palestine), la formation turque « orchestrée » par le saxophoniste Ilhan Ersahin, Tarabband (Suède), World Kora Trio (France/États-Unis) …

Le Maroc sera, bien entendu, lui aussi, de la partie avec : les punk rockeurs Haoussa, Jamal Nouman Sextet, Oum, le groupe Mazagan & Hamid El Hadri et le rappeur Dizzy Dros et Nabyla Maan & Carmen Paris (Maroc/Espagne).

Par ailleurs, dans sa programmation finalisée, VFM promet un Labo d’écriture « Ma3azef » : Le magazine de musique Ma3azef.com propose un atelier d’écriture sur la musique à destination des jeunes écrivains et journalistes à l’occasion de Visa for Music. L’atelier sera animé par l’éditeur de Ma3azef Maan Abu Taleb.

Grâce à Visa For Music et son programme somptueusement bardé, puis agrémenté, le Maroc certifie, encore une fois, être une terre hétérodoxe, de diversité, d’hybridation culturelle et d’ouverture.